Nous suivre Info chimie

Phosphates/Rhodia surenchérit sur Albemarle pour Albright and Wilson

Sujets relatifs :


Le conseil d'administration d'Albright & Wilson vient de recommander la nouvelle offre de Rhodia.Le groupe français a, en effet, décidé de surenchérir sur la dernière offre améliorée de l'américain Albemarle, également intéressé par la reprise du groupe britannique. ISPG (Donau Chemie) -le véhicule utilisé par Rhodia pour ne pas troubler sa fusion avec Hoechst (Chimie hebdo n°40, p.11)- précise que la nouvelle offre, qui représente une prime de 16% par rapport à celle annoncée le 16 mars, valorise Albright and Wilson à environ 526 millions de livres (799,5 millions d'euros). Le nouveau prix offert, de 167,5 pence par action en numéraire, dépasse de 5 % l'offre améliorée présentée par Albemarle le 16 avril, qui valorisait Albright and Wilson à 502 M£. La nouvelle offre de Rhodia, qui a été notifiée à la Commission européenne, représente également une prime d'environ 119 % par rapport au cours de clôture du 28 janvier, à la veille de l'annonce de l'OPA lancée par Albemarle. Le rachat d'Albright and Wilson permettrait à Rhodia, numéro deux dans les phosphates (trois après la fusion des phosphates de Solutia et FMC), d'en devenir le leader mondial. Le prix proposé par Rhodia -10,15 fois le résultat opérationnel d'Albright et 15,3 fois le résultat net- reste intéressant, selon les analystes. Rhodia paraît désormais bien placé pour reprendre Albright and Wilson, d'autant plus que le groupe français s'est assuré 30,4 % du capital détenu par deux actionnaires Phillips & Drew Fund Management et M&G PLC. Son concurrent, Albemarle, qui a pour l'instant reçu le soutien d'actionnaires ne représentant que 19,32% du capital, a indiqué qu'il examinait la position à adopter après l'annonce de Rhodia-ISPG. Albemarle pourrait décider de jeter l'éponge, d'autant plus que son projet de reprendre l'activité phosphates de l'américain Solutia et de la fusionner avec celle d'Albright ne peut plus se réaliser. En effet Solutia a préféré marier ses phosphates avec ceux de FMC (voir ci-dessus). Mais le groupe américain, également intéressé par les tensio-actifs d'Albright (38 % des ventes) pourrait aussi s'accrocher et surenchérir une seconde fois. n

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Arkema rachète 550 M€ d'actifs à Total

Arkema rachète 550 M€ d'actifs à Total

Par cette acquisition, Arkema met un peu plus le cap vers les spécialités et se garantit 900 M€ de chiffre d'affaires supplémentaires à l'horizon 2015.Le groupe Arkema annonce un projet d'acquisition des résines pour revêtements (peintures,[…]

Construction d'un pilote de PEKK  à Serquigny

Construction d'un pilote de PEKK à Serquigny

Bayer MaterialScience veut doubler ses ventes en Asie

Bayer MaterialScience veut doubler ses ventes en Asie

Dow Corning et Wacker inaugurent leur site chinois

Dow Corning et Wacker inaugurent leur site chinois

Plus d'articles