Nous suivre Info chimie

Plastiques/Nouveau record de la production française

Sujets relatifs :


Selon le SPMP (Syndicat des producteurs de matières plastiques), la production française de matières plastiques a établi un nouveau record l'an dernier avec 6 millions de tonnes produites. Avec un taux de croissance de 3,5 %, la progression est certes honorable, mais marque néanmoins le pas par rapport à 1997. De fait, l'analyse des capacités de production révèle un taux de marche en diminution, de l'ordre de 85 % toutes matières plastiques confondues. Ensuite, cette hausse de la production masque des disparités selon les matières. Ainsi, si du côté du polyéthylène et du polypropylène, la croissance est restée soutenue avec respectivement + 4,7 et + 6,8 points de hausse, la production des styréniques est, en revanche, demeurée stable et celle du PVC a diminué de 4 %. En outre, sous l'effet conjugué des demandes de baisse réclamées par les grands donneurs d'ordre et du déséquilibre entre l'offre et la demande provoqué par la crise asiatique, les prix des matières ont fortement reculé : en moyenne 30 % pour les grands thermoplastiques, précise le SPMP. Résultat : les marges ont été réduites malgré une baisse du prix des matières premières pétrolières et le solde de la balance commerciale a reculé. De 6,6 milliards de francs en 1997, celui-ci est passé à 4,3 milliards de francs l'an dernier, du fait d'une baisse de 3 % des exportations. Une perte sèche pour les producteurs français qui, sans remettre en cause la bonne marche de cette industrie, pourraient retarder leurs projets d'extension dans l'Hexagone alors que la demande nationale ne faiblit pas. La consommation réelle estimée de matières plastiques a, en effet, augmenté de 4,5 % à 4,9 millions de tonnes l'an dernier en France. Quant aux perspectives de croissance, elles devraient de nouveau être favorables, estime le SPMP. "La récupération de la croissance devrait s'effectuer vers la fin de l'année", indique Dominique Huillard, président du SPMP, qui ajoute que "les nouvelles en provenance d'Asie sont relativement bonnes. Il y a des signes avant coureurs d'un rebond important dans cette région." Par ailleurs, " les mécanismes de substitution (des autres matières par les plastiques) sont loin d'être terminés et les pays émergents se mettent à consommer fortement", estime le président du SPMP qui s'attend, de ce fait, à "un regain d'activité dans las années à venir". Les arbitrages promettent donc d'être difficiles ces prochains mois dans les états-majors des producteurs français même si, in fine, compte tenu de la concurrence mondiale ils n'ont d'autre choix que monter en puissance ou disparaître. n

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

En fusionnant leurs activités dans le domaine des styréniques, BASF et Ineos font émerger le nouveau numéro 1 mondial. Il évoluera sous le nom de Styrolution.On ne voit pas tous les jours émerger un « player » de plus de 5 milliards d'euros de[…]

01/12/2010 | Pétrochimie
Indorama, leader mondial du PET

Indorama, leader mondial du PET

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Plus d'articles