Nous suivre Info chimie

abonné

Polémique autour du site d’UPM de Chapelle Darblay

Françoise de Vaugelas
Polémique autour du site d’UPM de Chapelle Darblay

© DR

 

Le papetier finlandais UPM aurait signé un accord, le 15 octobre 2021, pour la vente de son site de production de papier journal Chapelle Darblay à Grand-Couronne (Seine-Maritime). C’est le consortium créé par Samfi et Paprec France qui reprendrait le site dont le papetier veut se séparer depuis septembre 2019. Faute de repreneur, UPM a fermé définitivement le site en juin 2020 et a licencié 228 salariés, laissant le soin à ses cinq derniers employés de trouver un repreneur et ainsi d’éviter le démantèlement du site. Cependant, le projet de Paprec/Samfi implique un investissement de près de 450 millions d’euros afin de transformer le site papetier en une usine de production d’hydrogène renouvelable et de matières premières issues du recyclage. Ce qui permettrait la création de 250 emplois directs et 400 emplois indirects. Cependant, cette transformation impliquerait

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

LG Chem et GS Caltex s’associent pour des matériaux verts

LG Chem et GS Caltex s’associent pour des matériaux verts

Le chimiste coréen LG Chem a signé un accord de développement conjoint (JDA) avec son compatriote GS Caltex, groupe énergétique, pour le développement d’une technologie de production d’acide[…]

24/11/2021 | Chimie verteBiosourcé
[Edito] Berkem vise un tour de table de 40 M€

[Edito] Berkem vise un tour de table de 40 M€

Un troisième fonds dédié aux biotechs industrielles pour Sofinnova Partners

Un troisième fonds dédié aux biotechs industrielles pour Sofinnova Partners

Fermentalg sur une bonne lancée en 2021

Fermentalg sur une bonne lancée en 2021

Plus d'articles