Nous suivre Info chimie

Polycarbonate : Première usine chinoise avec Petrochina pour GE

Sujets relatifs :

GE Plastics vient d'annoncer la formation d'une co-entreprise dans le polycarbonate (PC) avec Petrochina, devant donner naissance à une usine « de taille mondiale » en Chine. Les deux partenaires n'ont pas souhaité donner plus de précisions sur les caractéristiques de cette unité, notamment sur sa capacité, son lieu d'implantation, sa date de démarrage ou encore le montant de l'investissement qui sera nécessaire à son édification. Dans le cadre de cette alliance, GE Plastics apportera sa technologie de production maison (sans phosgène), tandis que Petrochina sera chargé de l'approvisionnement de l'usine en matières premières et contribuera au développement de l'activité de la société commune grâce à sa connaissance du marché chinois. GE Plastics devrait ainsi se doter de sa première unité de production de résines de PC en Chine, bien qu'il dispose déjà dans le pays de plusieurs unités de compoundage. Le groupe détient cinq usines de résines, situées à Mont Vernon et Burkville (États-Unis), Bergen op Zoom (Pays-Bas), Cartagena (Espagne) et enfin à Chiba (Japon). Selon SRI Consulting, GE occupe le deuxième rang mondial avec 28 % des capacités existantes. Il se place derrière Bayer (31 %) et devant Dow (11 %). D'après les sociétés de conseil Plastics & Chemicals Intelligence Asia et Techno Information Center, la demande du marché chinois devrait passer de 293000 t/an en 2002 à 530000 t/an en 2008. Mais si la consommation de PC en Asie doit progresser de 8,7 % par an entre 2004 et 2009 (dont plus de 10 % en Chine), estime SRI Consulting, elle reste également relativement forte en Amérique du Nord (6,6 %) ainsi qu'en Europe occidentale (6 %). Un appétit qui a poussé la totalité des grands acteurs à augmenter leur production en Asie. Ainsi, Bayer, qui revendique une part de marché de 25 % en Chine, doit mettre en route cette année sa première usine de PC dans le pays à Caojing. Elle aura une capacité initiale de synthèse de 100000 t/an (doublée en 2007), contre 40000 t/an pour le compoundage. De leur côté, Mitsubishi Gas Chemical et Mitsubishi Chemical vont augmenter de 45000 t/an leurs capacités en Asie cette année, pour les porter à 360000 t/an, alors que Teijin a démarré en 2005 une unité de 50000 t/an à Jianxing en Chine. Et LG Dow Polycarbonate, co-entreprise entre Dow Chemical et LG Chemical, doit bientôt doubler la taille de son usine de Yeosu (Corée) pour les amener à 130000 t/an. De nouveaux acteurs font aussi leur apparition, ainsi le Coréen Honam Petrochemical, qui va construire sa première usine de polycarbonate. D'une capacité de 65000 t/an, elle sera opérationnelle en 2008.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Total passerait à l'échelle industrielle en Chine

Total passerait à l'échelle industrielle en Chine

Des capacités d'un million de tonnes par an de polyoléfines pour un investissement compris entre 2 et 3 milliards d'euros. Total vient de s'engager dans un projet majeur avec le groupe énergétique chinois China Power Investment Corpo ration[…]

K+S acquiert Potash One

K+S acquiert Potash One

Fin du feuilleton BHP Billiton/PotashCorp

Fin du feuilleton BHP Billiton/PotashCorp

Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

Plus d'articles