Nous suivre Info chimie

Polyéthylène : Le Qatar, nouvelle base avancée de Total Petrochemicals

Sujets relatifs :

Un immense champ de gaz riche en éthane et une position stratégique entre l'Europe et l'Asie, il n'en fallait pas plus à Total Petrochemicals pour faire du Qatar sa nouvelle base pétrochimique, principalement tournée vers le marché chinois.
Assis sur un champ de 6000 km2 de gaz, d'une capacité de 900 TCF (149 Mrds bep), contenant entre 4 et 6 % d'éthane, qu'il partage avec l'Iran, ce petit émirat de la péninsule arabique a décidé de profiter pleinement de cette manne en attirant les investissements étrangers. Le pays a ainsi annoncé près de 80 milliards de dollars d'investissements, en particulier dans l'énergie et la pétrochimie, pour les années à venir. Au cœur de cette ambition, le site industriel de Ras Laffan, situé à 60 km au nord de Doha, tient une place de choix. Sur ce site de 100 km2, pour l'heure encore majoritairement désertique, sont ainsi en construction plusieurs trains de gaz naturel liquéfié (GNL), le pays ambitionnant de devenir le premier fournisseur mondial. Total Petrochemicals vient également d'y célébrer, en grande pompe, la pose de la première pierre de son futur craqueur d'éthane d'une capacité de 1,3 million de tonnes par an. Il sera exploité à hauteur de 45,7 % par Qatofin [(joint-venture entre Qapco (63 %), Total Petrochemicals France (36 %) et Qatar Petroleum (1 %)], de 53,3 % par Q-Chem II (joint-venture entre Qatar Petroleum et Chevron Phillips Chemical International Qatar Holdings LLC, filiale de Chevron Phillips) et de 1 % par Qatar Petroleum. L'investissement est estimé à 1,2 milliard de dollars pour Qatofin contre 1,8 milliard d'euros pour Q-Chem II. Au final, conformément aux participations respectives des sociétés, Qatofin exploitera 600000 tonnes d'éthylène par an, et
Q-Chem II 700000 tonnes par an. Ce dernier l'utilisera pour la production de 350000 tonnes par an de polyéthylène haute densité ainsi que 345000 tonnes/an d'alpha-oléfines.
En 2010, 1,2 Mt/an de polyéthylène à destination de l'Asie et de l'Europe Acheminé par un pipeline de 80 km, l'éthylène de Qatofin alimentera sa future unité aval de 450000 tonnes/an de LLDPE (polyéthylène basse densité linéaire). Situé à Mesaieed, l'autre grand pôle industriel du Qatar, à environ 30 kilomètres de Doha, sa mise en service est prévue pour octobre 2008. L'unité transformera alors 422000 tonnes d'éthylène et environ 38000 tonnes de butène-1 par an, fourni par Q-Chem II. Le site de Mesaieed a été choisi pour profiter de toute la logistique déjà en place. Deux unités de LDPE (polyéthylène basse densité) d'une capacité totale de 415000 tonnes par an y sont en effet déjà installées. Elles sont exploitées par Qapco (Qatar Petrochemical Company Ltd), détenue à 80 % par Industry of Qatar et à 20 % par Total Petrochemicals. Ces deux unités de LDPE sont alimentées par un craqueur de 525000 tonnes par an, dont l'éthane provient d'un petit champ de gaz situé sur la côte ouest du pays à Dukhan. À l'horizon 2010-2011, la production sera renforcée par une troisième unité de LDPE, de 250000 tonnes/an utilisant les capacités disponibles (environ 150000 tonnes/an) du craqueur de Qatofin. Ainsi, d'ici à 2010-2011, les capacités de production de polyéthylène de Qapco et Qatofin devraient s'élever à 1,2 million de tonnes/an. Le polyéthylène linéaire servira principalement le marché asiatique, en particulier chinois et indien, en forte croissance. Une partie sera également à destination de l'Europe, marché sur lequel Total Petrochemicals ne fournit pas, à l'heure actuelle, de polyéthylène basse densité linéaire. Pour leurs parts, les unités de Qapco existantes fournissent actuellement l'Asie et l'Afrique en polyéthylène basse densité. De Mesaieed et Ras Laffan, Gwénaëlle Deboutte.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Reliance Industries devrait débourser 10 milliards de dollars (7,4 Mrds €) dans les 3-4 prochaines années pour ses projets pétrochimiques en Inde, selon Chemical Week. De nombreux projets seraient à l'étude, dont un complexe de production[…]

01/12/2010 | Pétrochimie
Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Total passerait à l'échelle industrielle en Chine

Total passerait à l'échelle industrielle en Chine

K+S acquiert Potash One

K+S acquiert Potash One

Plus d'articles