Nous suivre Info chimie

Polynt et Reichhold fusionnent

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

L'Italien Polynt et l'Américain Reichhold ont décidé de fusionner. Avec l'objectif de se poser comme un acteur d'envergure et verticalement intégré dans les domaines des résines composites, des revêtements et d'autres spécialités comme les intermédiaires, les plastifiants, les additifs ou les compounds. La combinaison des deux groupes, prévue pour se finaliser au second semestre 2016, doit aboutir à un acteur qui a généré en 2015 un chiffre d'affaires total d'environ 2,1 milliards d'euros. Polynt et Reichhold estiment pouvoir générer des synergies significatives et devenir plus compétitifs en étant regroupés. Les actionnaires majoritaires respectifs, à savoir le fonds européen Investindustrial pour Polynt et le fonds américain Black Diamond Capital Management pour Reichhold, entendent détenir des parts égales dans la future entité et compter pour la majorité du capital.

Fondé en 1927, Reichhold se présente comme l'un des grands acteurs mondiaux des résines polyester insaturé pour les composites. Le groupe de Durham, en Caroline du Nord, recense 1 300 salariés dans le monde, et 19 sites industriels, principalement implantés en Amérique du Nord (6 aux États-Unis, 1 au Canada, 2 au Mexique). Reichhold détient aussi deux sites au Brésil, des usines en Chine, en Inde et à Dubaï (Émirats Arabes Unis) et 4 en Europe : à Parme (Italie), Fredrikstadt (Norvège), Mitcham (Royaume-Uni) ainsi qu'à Etain dans la Meuse, pour la production de résines polyester.

De son côté, l'Italien Polynt a été créé en 1955 et est très présent dans les spécialités, les intermédiaires et les composites pour les secteurs industriels, des transports, de la construction, du médical ou encore des additifs alimentaires. Il dispose de nombreux sites industriels, principalement en Italie et en Europe, notamment à Drocourt, dans le Pas-de-Calais. Un site français hérité de l'acquisition de CCP Composites, spécialiste des résines polyester insaturé, d'esters de vinyle, de gel-coats et de dérivés, auprès de Total en 2014.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

BASF commence les travaux sur son futur Verbund chinois

BASF commence les travaux sur son futur Verbund chinois

Sur le site de Zhanjiang, à côté de Canton, BASF construit un nouveau complexe de taille mondiale. Après son Verbund de Nanjing, le géant allemand s’implante toujours un peu plus en Chine.  Les[…]

25/11/2019 | ChineVapocraquage
Evonik ferme temporairement son complexe d’Anvers

Evonik ferme temporairement son complexe d’Anvers

BASF rachète le français Sculpteo

BASF rachète le français Sculpteo

A l’Unesco, PhosAgro a récompensé les chercheurs de demain

A l’Unesco, PhosAgro a récompensé les chercheurs de demain

Plus d'articles