Nous suivre Info chimie

Polyoléfines/Montell / Elenac : joint-venture pour promouvoir leurs procédés PE en phase gazeuse

Sujets relatifs :


Filiale de Shell à 100 %, Montell (CA 98 : 2,7 Mrds $), leader mondial du polypropylène avec une capacité de 3,7 Mt/an (plus 350000 t/an de résines Catalloy à base de PP et 430000 t/an de composites à base de PP) et producteur marginal de polyéthylène (250000 t/an de PEbdl à Lake Charles, Louisiane) va créer un joint-venture 50/50 avec Elenac (joint-venture 50/50 Shell/BASF, CA 98 : 2937 M DM, résultat avant impôt : 166,5 M DM) pour assurer la promotion des procédés polyéthylène en phase gazeuse des deux partenaires. A savoir, le procédé Lupotech G de BASF qui doit être mis en ?uvre dans l'unité de 250 000 t/an de PEhd actuellement en construction à Wesseling (All.) devant démarrer l'an prochain et celui de Montell, baptisée Spherilene, issu d'une adaptation à la production de PE de la technologie polypropylène Spheripol, initialement développée par Montedison. La nouvelle filiale sera responsable de la commercialisation de ces procédés en " basse pression et phase gazeuse ", de la R&D future et du développement des technologies correspondantes. Elle assurera également le marketing et la vente des systèmes catalytiques correspondants et des constituants de ces catalyseurs. Les deux parties mettront en commun leur expérience dans le domaine des catalyseurs Ziegler-Natta, au chrome et métallocènes. Dès sa constitution, le joint-venture va prendre en charge le marketing et la cession des nouvelles licences ainsi que l'appui technique pour les licenciés existants des deux procédés. Jusqu'à présent sept licences du procédé Spherilene ont été accordées représentant une capacité mondiale d'environ 1,3 Mt/an, tandis que l'unité en construction à Wesseling constitue la première référence industrielle du procédé Lupotech G. Les autres activités de cessions de licences, ainsi que les moyens correspondants de production et de R&D se situant en dehors du champ des procédés PE basse pression en phase gazeuse ne sont pas concernées par cet accord. " En ayant accès aux technologies Spherilene et Lupotech G ainsi qu'aux systèmes catalytiques traditionnels ou métallocènes, ce joint-venture pourra proposer aux producteurs de PE une offre particulièrement attractive " a affirmé Peter Voïglander, le CEO de Montell. Il reste que la concurrence promet d'être rude dans ce secteur où opèrent déjà BP Chemicals avec son procédé Innovene dans sa nouvelle version "haute productivité" et surtout le joint-venture Univation Technologies entre Exxon Chemical et Union Carbide qui propose le procédé Unipol d'Union Carbide avec ses variantes en mode condensé et "super-condensé", développée par Exxon, ainsi que les catalyseurs métallocènes de ce dernier. Après ce rapprochement, on peut aussi se poser la question de l'avenir de la coopération entre Shell et BASF dans les polyoléfines. Shell a, en effet, officiellement annoncé qu'il était à la recherche d'un partenaire pour Montell. Il est non moins officiel que Hoechst, associé à 50/50 avec BASF dans Targor (CA 98 : 1995 M DM, résultat avant impôt : - 99,5 M DM), troisième producteur mondial de PP (1,6 Mt de capacité) derrière Montell et BP-Amoco, cherche à vendre rapidement sa participation pour se recentrer sur les sciences de la vie dans le cadre du futur Aventis. De là à imaginer une opération d'échanges de participations et de cessions (par Hoechst) conduisant à une même structure paritaire entre Shell et BASF chez les trois producteurs de polyoléfines Montell, Elenac et Targor, il n'y a qu'un pas que les responsables des groupes concernés se gardent évidemment de franchir. n

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

En fusionnant leurs activités dans le domaine des styréniques, BASF et Ineos font émerger le nouveau numéro 1 mondial. Il évoluera sous le nom de Styrolution.On ne voit pas tous les jours émerger un « player » de plus de 5 milliards d'euros de[…]

01/12/2010 | Pétrochimie
Indorama, leader mondial du PET

Indorama, leader mondial du PET

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Plus d'articles