Nous suivre Info chimie

Polyoléfines : PP : nouvelles capacités pour le Russe Sibur

Sujets relatifs :

Le groupe russe Sibur, filiale de Gazprom, vient de choisir la société d'ingénierie Fluor Corp. pour étudier la construction d'une unité de propylène et d'une autre de polypropylène, d'une capacité de 450 à 500 kt/an, sur son site de Tobolsk.
Le groupe entend prendre une décision sur ce projet au cours du premier semestre, et lancer les travaux dans le courant de l'année. Le démarrage est, quant à lui, prévu pour le deuxième semestre 2010. Représentant un investissement de 750 millions de dollars (578 M€), il devrait être rentabilisé en sept ans, selon le groupe. Cette annonce intervient alors que le marché du polypropylène est en pleine effervescence. Sibur est actuellement le premier producteur de PP du pays, avec 70 % des capacités domestiques, qui ne s'élevaient début 2006 qu'à environ 300000 t/an. Et ce, malgré une croissance de la demande pourtant supérieure à 20 %. Plusieurs projets d'unités ont été lancés: NKNK (Nizhnekamskneftekhim) a ainsi démarré une unité de 180000 t/an au Tatarstan, tandis que Lukoil doit mettre en service sous peu une unité de 80000 t/an, sur le complexe de sa filiale Lukoil-Neftekhim, à Stavropol. De son côté, Titan doit démarrer en 2007 une usine de 180000 t/an à Omsk, dans l'ouest de la Sibérie. Les groupes étrangers eux aussi investissent pour répondre à cette demande. À l'instar de Borealis, dont le dernier programme d'augmentation de capacités en Finlande (CPH n°368) est notamment destiné à accroître sa présence sur ce marché. Autre projet de Sibur, la rénovation des unités de production de caprolactame de sa filiale Kemerovo Azot, pour un montant d'environ 30 M$ (23 M€). Au programme, une réduction de la consommation énergétique de l'unité, l'arrêt de lignes de production vétustes et la mise en place d'un système de gestion des process modern. Ce projet sera mené en association avec Koch Chemical et Yokogawa.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Indorama, leader mondial du PET

Indorama, leader mondial du PET

Quelques 420 millions de dollars, c'est le montant que va verser le Thaïlandais Indorama Ventures pour l'acquisition de deux unités de production de polyéthylène téréphtalate et des résines PET associées auprès d'Invista. L'une est située à[…]

01/12/2010 | Pétrochimie
Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

Plus d'articles