Nous suivre Info chimie

Polyplastics se renforcera en Malaisie

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Le groupe japonais s'engage dans un renforcement capacitaire de l'usine de sa filiale Polyplastics Asia Pacific à Kuantan, en Malaisie. Le projet, dont les modalités financières n'ont pas été divulguées, porte sur une augmentation de 9 000 tonnes par an, ce qui permettrait à terme d'atteindre des capacités totales de 35 000 t/an. L'usine malaisienne de Polyplastics produit des compounds de polyacétal (POM) et de sulfure de polyphénylène (PPS). Les capacités additionnelles devraient démarrer fin 2016, et les premières opérations commerciales sont prévues à partir de juin 2017. Le groupe motive son projet par le fait que de plus en plus de sociétés japonaises se délocalisent du Japon pour s'implanter dans la région Asie-Pacifique, ce qui devrait accroître la demande en compounds dans la région, notamment en Asie du Sud-Est. De plus, en Malaisie, Poylplastics disposerait de conditions avantageuses pour les coûts de distribution et il n'y aurait pas de barrière douanière pour les imports japonais. Dans le monde, Polyplastics dénombre trois autres sites industriels de plastiques de performance : à Fuji au Japon, à Kaohsiun à Taïwan, et à Nantong en Chine, pour des capacités combinées de compounds de 150 000 t/an.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Résultats : La production européenne retrouve son niveau pré-pandémie

Résultats : La production européenne retrouve son niveau pré-pandémie

Le Conseil européen de l’industrie chimique (Cefic) vient de publier les résultats du premier semestre 2021 des industries chimiques. Globalement, la production chimique de l’Union européenne retrouve son niveau[…]

23/07/2021 | ActualitésCefic
La chimie en Île-de-France se décrit en vidéo

La chimie en Île-de-France se décrit en vidéo

Lubrizol mis en examen

Lubrizol mis en examen

Protoxyde d’azote : le parlement interdit la vente aux mineurs

Protoxyde d’azote : le parlement interdit la vente aux mineurs

Plus d'articles