Nous suivre Info chimie

abonné

Polystyrène : Total envisage la fermeture de son site espagnol

Sylvie Latieule

Sujets relatifs :

, ,
Polystyrène : Total envisage la fermeture de son site espagnol

Granulés de polystyrène produits chez Total.

© OLIVIER RAPHAEL - CAPA PICTURES - TOTAL

 

Le groupe Total envisage de fermer son usine de polystyrène (PS) située à El Prat de Llobregat, en Espagne, d’ici la fin de l’année. Le projet a été dévoilé le 2 avril aux 56 employés du site.

Selon les informations publiées par Chemical Week, en provenance d’IHS Markit, le site compterait deux lignes de production de PS d'une capacité combinée de 80 000 tonnes/an, dont l'une fermera ses portes d'ici le milieu de l'année et l'autre, d'ici la fin de l'année. La fermeture prévue reflète les conditions difficiles sur le marché du PS, notamment la tendance croissante à interdire les plastiques à usage unique en Europe. Chemical Week évoque un taux d’exploitation des unités en Europe inférieur à 75%, en lien avec[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Pétrochimie : Axens sera bailleur de licence pour Borouge

Pétrochimie : Axens sera bailleur de licence pour Borouge

Borouge, la joint-venture entre Borealis et Adnoc, a choisi Axens comme bailleur de licence pour sa future unité de production de méthyl tert-butyl éther (MTBE) d’une capacité de 124 000 tonnes par an,[…]

Pétrochimie : ADNOC signe avec deux entreprises indonésiennes

Pétrochimie : ADNOC signe avec deux entreprises indonésiennes

Borealis rachète les parts de Nova dans leur joint-venture aux Etats-Unis

Borealis rachète les parts de Nova dans leur joint-venture aux Etats-Unis

Formosa a reçu le feu vert pour son complexe en Louisiane

Formosa a reçu le feu vert pour son complexe en Louisiane

Plus d'articles