Nous suivre Info chimie

Pompes/Retournement de tendance en 1998

Sujets relatifs :


Selon les résultats publiés par l'AFCP (Association Française des Constructeurs de Pompes), l'industrie française des pompes a enregistré un chiffre d'affaires de 5,5MrdsF en 1997, en hausse de 4,9% par rapport à l'exercice précédent. Une performance bien décevante comparée aux 8% de croissance enregistrés en 1996. A l'origine de cette baisse de performance, un marché intérieur des pompes qui s'est fortement ralenti, avec des livraisons en recul de plus de 3% en 1997, alors qu'elle enregistrait une légère croissance en 1996. En revanche, les exportations directes ont encore progressé de 12,7% à 2,9Mrds F. "Depuis 1995, l'export tire l'activité de l'industrie des pompes et cette tendance s'est encore confirmée au cours de ces derniers mois" explique Jean-Marc Piquemal, secrétaire général de l'AFCP. La ventilation des exportations par destination confirme la part prépondérante des livraisons aux pays de l'Union européenne qui totalisent près de 70% du total. L'Allemagne qui absorbe 26% des exportations françaises arrive nettement en tête. Aux exportations directes s'ajoutent les exportations indirectes réalisées au travers de grandes entreprises françaises ou de sociétés d'ingénierie. L'AFCP évalue à 1,3Mrd F le montant de ces exportations sur l'exercice 1997. Enfin pour clore le chapitre des échanges commerciaux, le montant des importations s'est établi à 3,1MrdsF en 1997. D'où un solde de balance qui reste déficitaire de quelque 200MF. Les industries des pompes étant au coeur de tous les process et installations qui véhiculent des liquides, on a coutume de distinguer trois grands types de secteurs d'applications : le bâtiment , le cycle de l'eau et l'industrie. Depuis le début de l'année, l'ensemble de ces secteurs présente des évolutions contrastées. "Mi-98, on constate que certains pans de l'industrie présentent un certain dynamisme. Le bâtiment qui bénéficie notamment d'une bonne conjoncture à l'international repart. Par contre, le secteur de l'eau est très morose" explique J.-M. Piquemal. En ce qui concerne les résultats enregistrés par les constructeurs de pompes depuis le début de l'année 1998, J.-M. Piquemal signale un retournement de tendance, avec un léger ralentissement de la demande internationale. A l'origine de ce ralentissement des exportations, un début de conséquence de la crise asiatique et le prix du baril du pétrole qui freine les investissements pétroliers. Bonne nouvelle en revanche pour le marché intérieur. "Nous sentons depuis plusieurs mois une reprise de la demande intérieure" explique J.-M. Piquemal. Cette reprise ne compense toutefois pas le ralentissement de la demande internationale. D'autant que les professionnels des pompes réalisent globalement 70% de leur chiffre d'affaires à l'export. Quoi qu'il en soit 1998 ne sera pas une mauvaise année, même si elle doit finir moins bien qu'elle n'a commencé. Les conditions sont réunies pour espérer un rythme de croissance de 5% environ en 1998, qui devrait contribuer positivement à l'emploi. L'AFCP est nettement moins positive sur les perspectives de l'industrie des pompes à l'horizon 1999 et 2000. Car des inquiétudes demeurent : la crise asiatique, la loi sur les 35 heures et l'incertitude de la reprise de l'investissement chez les principaux clients de l'industrie des pompes. n

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Un contrat pour EIL au Nigéria

Un contrat pour EIL au Nigéria

L'ingénieriste indien a annoncé la signature d'un contrat avec le groupe Dangote pour un projet pétrochimique au Nigéria. Cet accord, qui s'élève à 139 M$, prévoit la construction par Engineers India Ltd (EIL) d'une raffinerie de 400 000 barils[…]

Jacobs acquiert Marmac

Jacobs acquiert Marmac

Vopak cède sa filiale  malaise

Vopak cède sa filiale malaise

Alliance entre EDF Fenice et Schneider Electric

Alliance entre EDF Fenice et Schneider Electric

Plus d'articles