Nous suivre Info chimie

Praxair se renforce en Corée du Sud

J.C.
Praxair se renforce en Corée du Sud

© Praxair

Le spécialiste américain des gaz industriels, en phase d'incorporation à Linde (CPH n°862), a dévoilé un nouveau projet en Corée du Sud. Praxair a l'intention d'augmenter les capacités d'azote d'une unité de séparation des gaz de l'air (ASU), déjà en construction à Pyeongtaek, dans le nord-ouest de la Corée du Sud. L'ASU doit alimenter un complexe de semi-conducteurs du géant Samsung. Ce projet s'inscrit dans un programme plus important de Praxair dans le pays, lancé en début d'année et qu'il décrit comme l'un de ses plus grands investissements, de l'ordre de 600 millions de dollars (environ 530 M€). Sur place, Praxair construit plusieurs unités d'hydrogène et plusieurs ASU, et installe également plusieurs unités de purification ainsi qu'un système de pipelines. Ce complexe doit permettre d'alimenter Samsung en gaz de spécialités ; de procédés et atmosphériques pour ses productions industrielles.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Air Liquide en mode solide

Air Liquide en mode solide

La traditionnelle présentation annuelle des résultats d'Air Liquide est rarement le lieu des surprises ni des déconvenues de taille. Chaque année, le fleuron français des gaz industriels présente un[…]

Yara et Engie collaborent dans l'hydrogène vert en Australie

Yara et Engie collaborent dans l'hydrogène vert en Australie

Avril et Suez veulent faire de Terrial un leader des engrais organiques en France

Avril et Suez veulent faire de Terrial un leader des engrais organiques en France

Nutrien débourse 340 M$ pour Actagro

Nutrien débourse 340 M$ pour Actagro

Plus d'articles