Nous suivre Info chimie

Prefere Resins rachète les activités mélamine et formaldéhyde d'Ineos

S.L.

Sujets relatifs :

, ,
Prefere Resins rachète les activités mélamine et formaldéhyde d'Ineos

© Ineos

Parmi les principaux producteurs européens de résines phénoliques, l'Allemand Prefere Resins pourrait bien doubler de taille. Le groupe britannique Ineos est en passe de lui céder ses activités Ineos Melamines et Ineos Paraform. Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé, mais la transaction devrait être achevée d'ici au deuxième trimestre de cette année, sous réserve de l'approbation des autorités compétentes.

Ineos Melamines est un leader mondial de la fourniture de résines de mélamine dans les industries des revêtements, du papier, du textile, des pneus, du caoutchouc et des stratifiés décoratifs. L'entreprise emploie environ 150 personnes sur des sites situés à Springfield (États-Unis), à Francfort (Allemagne) et à Surabaya (Indonésie). Ineos Paraform est le deuxième producteur européen de paraformaldéhyde (produit de polymérisation du formaldéhyde). L'activité emploie environ 120 personnes dans ses installations de Mayence en Allemagne et produit du formaldéhyde et des dérivés depuis plus de 100 ans.

Ineos estime que cet accord est une occasion unique pour ces deux activités de bénéficier d'un support pour assurer leur développement et leur croissance future, sachant qu'elles ne faisaient plus partie des priorités d'Ineos. La création de Prefere Resins remonte à 2014 avec le rachat des activités du Finlandais Dynea Chemical par le fonds Capiton AG et des membres de l'équipe dirigeante. Puis en mai 2018, c'est le fonds Silverfleet qui est entré dans le capital. Basée à Erkner, en Allemagne, l'entreprise possède des sites de production en Finlande, en Allemagne, au Royaume-Uni, en France (à Brebières dans le Pas-de-Calais), en Pologne et en Roumanie. La société exploite également trois sites de R&D (Allemagne, Autriche et Finlande). D'une capacité de production totale de 350 000 tonnes par an, la société employait un peu plus de 320 personnes à l'heure de la transaction.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Dow va supprimer 6% de ses effectifs

Dow va supprimer 6% de ses effectifs

Le groupe chimique américain Dow, qui a vu son chiffre d’affaires chuter de 24 % à 8,35 milliards de dollars au deuxième trimestre 2019 à cause de la pandémie de Covid-19, se lance dans un plan[…]

28/07/2020 | Chimie de base
[Édito] : Quand Reliance se met au vert

[Édito] : Quand Reliance se met au vert

Gaz industriels : Air Liquide investit 100 M$ au Texas

Gaz industriels : Air Liquide investit 100 M$ au Texas

Commodités : NextChem et Eni collaborent en Italie autour du renouvelable

Commodités : NextChem et Eni collaborent en Italie autour du renouvelable

Plus d'articles