Nous suivre Info chimie

Prix du carbone: le gouvernement plaide pour un corridor de prix

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Le 11 juillet dernier, Ségolène Royal, ministre de l'Environnement et de l'Énergie et également présidente de la COP, s'est vue remettre les conclusions de la mission pour la mise en place d'un prix carbone efficace dans le cadre de l'application de l'Accord de Paris sur le climat. Ce rapport estime que le système européen d'échanges des quotas d'émissions actuel n'est pas suffisant pour respecter les objectifs d'un réchauffement climatique en dessous de 2 °C et pour motiver suffisamment les investissements vers des solutions bas-carbone. Il préconise notamment de mettre en place un corridor de prix du carbone au niveau européen avec un prix minimum et un prix maximum des mises aux enchères des quotas carbone. Cela permettrait de compléter les mesures de réduction de quantité des quotas en circulation. Un prix plancher de 20 à 30 € la tonne est préconisé, pour un prix plafond à 50 € d'ici 2020. Un seuil qui doit être atteint au plus tard en 2030, via des augmentations des valeurs limites de 5 à 10 % par an.

Le ministère de l'Environnement estime qu'avec « un prix du carbone européen d'au moins 20 € par tonne, les revenus reçus par la France grâce aux ventes aux enchères pourraient atteindre près d'un milliard d'euros par an, contre 315 M€ en 2015 à cause de prix trop bas. Ces recettes contribueront à la lutte contre la précarité énergétique et pourront également alimenter le fonds de financement de la transition énergétique créé par Ségolène Royal ». Dès le 1er janvier 2017, le gouvernement ambitionne de fixer un prix plancher pour le secteur électrique français, ciblant spécialement les centrales à charbon. Ségolène Royal envisage aussi de proposer « au président de la Banque mondiale de mettre en place une initiative de haut niveau pour fixer un prix du carbone désirable au niveau international, qui permettrait à tous les pays Parties à l'Accord de Paris sur le climat, en fonction de leurs capacités respectives, de réaliser l'objectif de limiter la hausse des températures à 2 °C voire 1,5 °C par rapport à l'ère pré-industrielle ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Santé : Les bioplastiques répondent aux normes de sécurité

Santé : Les bioplastiques répondent aux normes de sécurité

Non, les bioplastiques ne sont pas plus nocifs que les plastiques conventionnels, selon un communiqué d’European Bioplastics (EUBP). « L'affirmation selon laquelle les produits fabriqués à partir de[…]

04/11/2020 | BioplastiquesPanorama
Développement durable : Le Cefic planifie un ensemble d’indicateurs

Développement durable : Le Cefic planifie un ensemble d’indicateurs

Justice : Monsanto condamné dans le procès du Lasso

Justice : Monsanto condamné dans le procès du Lasso

Wacker va couper 1 200 postes dans ses effectifs

Wacker va couper 1 200 postes dans ses effectifs

Plus d'articles