Nous suivre Info chimie

Plastiques: production, demande et risques en hausse

J.C.

Sujets relatifs :

, ,
Plastiques: production, demande et risques en hausse

© Pixabay

PlasticsEurope a présenté un bilan contrasté pour l'industrie des matières plastiques. Sur le plan économique, les voyants sont au vert. Mais sur le plan réglementaire, les inquiétudes s'amoncellent, en particulier avec la crainte de surtaxes qui pourraient pénaliser l'ensemble de cette industrie. En 2017, selon les chiffres présentés par PlasticsEurope le 19 juin, la production mondiale de plastiques a progressé de 3,9 % en un an, atteignant 348 millions de tonnes. Au total, en dix ans, elle a augmenté d'un tiers. Ce qui profite surtout à l'Asie qui concentre environ 50 % de la production mondiale de plastiques désormais, l'Europe ayant vu sa part fondre de 25 % à 18,5 % notamment. En 2017, la production européenne a toutefois progressé de 3,4 %, à 64,4 Mt. Les trois principaux secteurs porteurs ont été les équipements électriques et électroniques (+6,3 %), l'automobile (+4,9 %) et la construction (+3,4 %). La demande des plasturgistes en matières plastiques a crû de 3,6 %, à 51,7 Mt en Europe, et progresse pour tous les types de plastiques. L'emballage concerne 39,5 % de la demande totale, devant la construction (19,4 %) et l'automobile (10,2 %). En France, la production a augmenté de 7,8 % sur un an, mais PlasticsEurope ne détaille pas le tonnage. Cela marque un vrai regain comparé à la croissance de seulement 1 % en 2016 et 2,7 % en 2015. Face à ces bons résultats, le secteur s'inquiète des menaces réglementaires et politiques. PlasticsEurope pointe notamment du doigt la proposition européenne d'interdire et de restreindre des produits plastiques à usage unique (CPH n°846). Ce qui pourrait engendrer un impact de 3,2 milliards d'euros sur le chiffre d'affaires pour l'industrie mondiale des plastiques. Le secteur s'inquiète aussi d'une proposition de taxe sur les emballages plastiques non recyclés, et des initiatives politiques et sociétales cherchant à faire interdire des plastiques sur certains marchés. PlasticsEurope juge le plus souvent infondées les critiques actuelles, en pointant des amalgames, des erreurs et des idées reçues. Pourtant, face à ces initiatives et propositions réglementaires, le secteur n'oppose toutefois pas de contre-proposition ni de solution. En matière de recyclage, l'utilisation de plastiques recyclés en Europe serait seulement de 7 % et Plastics-Europe juge très ambitieux l'objectif européen d'atteindre les 10 % à l'horizon 2025. En matière de biosourcé, même si des procédés existent, pour l'heure, 99 % des plastiques produits dans le monde le sont à partir d'origine fossile.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Edito : Le premier semestre 2019 en résumé

Edito : Le premier semestre 2019 en résumé

Alors que votre publication s’apprête à faire une pause estivale, il est temps de dresser un bilan de ce premier semestre 2019. Dans la chimie, deux sociétés ont indéniablement occupé le devant de[…]

19/07/2019 |
Centenaire de l’IUPAC : Quatre grands patrons de la chimie réunis à Paris

Centenaire de l’IUPAC : Quatre grands patrons de la chimie réunis à Paris

Chimie européenne : Le Cefic annonce un bon début d’année

Chimie européenne : Le Cefic annonce un bon début d’année

Une chimie hyper-durable en 2050

Une chimie hyper-durable en 2050

Plus d'articles