Nous suivre Info chimie

PTT Chemical s'allie à Myriant

Julien Cottineau

Sujets relatifs :

, ,

Microalgues : PTT Chemical signe avec un laboratoire israélien

Le pétrochimiste thaïlandais a signé un accord de R&D avec le Microalgal Biotechnology Laboratory (MBL) de l'université Ben Gourion du Negev. L'accord porte sur la production d'acide dihomo-gamma-linoléique (famille des omégas 6) à partir d'une souche de microalgues développée par l'université israélienne, et le développement d'applications dans le domaine des produits chimiques biosourcés et des biocarburants.

Avec 60 millions de dollars injectés dans le capital de Myriant, le groupe thaïlandais s'octroie les moyens d'un vrai positionnement dans la chimie verte. Focalisé sur la pétrochimie, PTT Chemical diversifie ainsi son portefeuille vers des futurs relais de croissance et offre un tremplin à Myriant en Asie.

Le leader pétrochimique thaïlandais vient de s'engager auprès de Myriant Technologies via une prise de participation dans le capital et en signant un accord de coentreprise pour des projets industriels en Asie. Au total, PTT Chemical engage un investissement de 60 millions de dollars (44 M€) dans le capital de cet Américain focalisé sur les spécialités chimiques produites à partir de matériaux renouvelables. De quoi offrir au groupe thaïlandais une présence au Comité directeur et une position d'actionnaire important, nous a confirmé un porte-parole de Myriant, sans préciser davantage. Ces fonds permettront aussi de soutenir le principal projet industriel de l'entreprise américaine : une usine d'acide succinique produit à partir de sorgho et de dioxyde de carbone. La construction de cette usine d'une capacité de près de 14 000 tonnes par an va démarrer à Lake Providence, en Louisiane, suite à une aide de 50 M$ obtenue en décembre auprès du ministère américain de l'Énergie (DoE) pour ce projet dont les coûts de réalisation sont estimés à 80 M$ (CPH n°535). En parallèle, PTT a signé avec Myriant un accord pour la création d'une coentreprise destinée à « déployer la technologie de Myriant en Asie du Sud-Est » et permettre d'établir des « technologies pour la production de produits chimiques verts fabriqués à partir des ressources végétales abondantes en Thaïlande et en Asie », expliquent les deux partenaires. Pour l'Américain, c'est aussi un accès direct aux marchés asiatiques. « L'importance de l'expertise technique et commerciale de PTT, alliée à leur profonde connaissance des marchés asiatiques majeurs, va propulser Myriant comme l'un des leaders des biotechnologies industrielles », se réjouit déjà Stephen Gatto, le p-dg.

 

Devenir encore plus durable

Pour le groupe thaïlandais, les avantages de ces options stratégiques nouées sont nombreux. D'abord, c'est l'entrée dans le capital d'un industriel américain alors que PTT est essentiellement centré sur l'Asie. Ensuite, c'est l'occasion d'accéder à des technologies innovantes dans le domaine de la chimie verte. L'acide succinique biosourcé de Myriant trouve des applications dans la production de polymères, de solvants, de pigments, de détergents ou encore de produits pharmaceutiques. Cela permettra aussi à PTT, très focalisé sur les productions pétrochimiques (oléfines et polyoléfines) de renforcer ses activités dans les spécialités, notamment les spécialités plus durables comme l'oléochimie. Ses filiales Thai Oleochemicals Company (TOL) et Thai Fatty Alcohol Company (TFA) détiennent des capacités de production d'esther méthylique (200 000 t/an), d'alcools gras (100 000 t/an) et de glycérine (31 000 t/an). Or PTT est persuadé de la forte croissance de la demande en produits renouvelables sur les marchés asiatiques. Devenir plus durable rejoint la politique d'encouragement de la chimie verte menée en Thaïlande. Le gouvernement local souhaiterait ainsi voir le secteur privé implanter dans un avenir proche une usine de bioplastiques dans le pays, selon PTT. Des polymères verts seraient un enjeu crucial pour un groupe dont l'activité la plus en croissance reste sa branche Polymères (voir graphique).


 

 

Répartition du chiffre d'affaires de PTT Chemical - Source : PTT Chemical 

 

%%HORSTEXTE:0%%
 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

BASF augmente ses capacités d’esters synthétiques en Chine

BASF augmente ses capacités d’esters synthétiques en Chine

Le géant allemand de la chimie BASF a fait part de son intention d’augmenter ses capacités de production d’esters synthétiques pour lubrifiants sur son site de Jinshan, en Chine. Afin de faire face à la[…]

12/10/2020 | EstersChimie
BASF réaligne sa division Global Business Services

BASF réaligne sa division Global Business Services

Recyclage chimique : BASF investit dans Pyrum

Recyclage chimique : BASF investit dans Pyrum

Urée : BFI respecte son calendrier pour la construction de son usine

Urée : BFI respecte son calendrier pour la construction de son usine

Plus d'articles