Nous suivre Info chimie

PTTGC avance aux États-Unis, discute en Indonésie

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Selon des informations exclusives de Chemical Week, le géant pétrochimique thaïlandais ne cesse d'avancer sur son projet américain.

Son complexe pétrochimique pourrait être implanté à Dilles Bottom, dans l'Ohio (États-Unis), et la sélection des procédés technologiques serait déjà en cours. Le vapocraqueur sur base éthane, d'une capacité de 1 million de tonnes par an, utiliserait le procédé Stone et Webster, de l'ingénieriste français Technip. PTT Global Chemical aurait choisi le procédé d'Ineos pour l'unité de polyéthylène haute densité (700 000 t/an), et ceux de Sabic pour les unités d'éthylène glycol (500 000 t/an) et d'oxyde d'éthylène (100 000 t/an). Par ailleurs, PTTGC serait en discussions avec pas moins de 9 fournisseurs d'éthane pour négocier un contrat d'approvisionnement sur une période de 10 à 20 ans, avec un prix plafonné. Enfin, PTTGC, qui est associé au Japonais Marubeni pour ce projet, chercherait toujours un troisième partenaire pour concrétiser ses ambitions sur le sol américain. Une décision définitive d'investissement, sachant que le coût total du projet est estimé à 5,7 milliards de dollars (5,3 Mrds €), est attendue au troisième trimestre. La mise en service, à l'heure actuelle, est envisagée pour fin 2020.

D'autre part, en Indonésie, PTTGC discuterait avec le groupe local Pertamina et le Saoudien Saudi Aramco pour l'approvisionnement en naphta d'un futur complexe pétrochimique. Selon Chemical Week, PTTGC et Pertamina souhaiteraient augmenter les capacités de naphta de la raffinerie de Pertamina à Balongan (Java occidentale) afin d'alimenter leur futur vapocraqueur qui serait doté de capacités de 1,5 Mt/an. Le projet nécessiterait un approvisionnement en naphta de l'ordre de 2,25 Mt/an et de 600 000 t/an de gaz de pétrole liquéfié, mais Saudi Aramco et Pertamina continueraient d'étudier la faisabilité d'une extension capacitaire de la raffinerie. La décision pour la construction du complexe pétrochimique, probablement intégré à la raffinerie, ne serait pas attendue avant 2017.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Recyclage : l’APHP veut traiter les masques anti-Covid-19

Recyclage : l’APHP veut traiter les masques anti-Covid-19

Les hôpitaux de l’AP-HP (assistance publique hôpitaux de Paris) Saint-Antoine, Necker-Enfants malades et Rothschild ont décidé de trouver une solution pour recycler les masques chirurgicaux. En effet,[…]

11/05/2021 | RecyclageActualités
Résultats : Un bon premier trimestre 2021 pour DSM

Résultats : Un bon premier trimestre 2021 pour DSM

Résultats : Arkema sur une bonne lancée pour son premier trimestre

Résultats : Arkema sur une bonne lancée pour son premier trimestre

Résultats : Solvay en baisse au premier trimestre

Résultats : Solvay en baisse au premier trimestre

Plus d'articles