Nous suivre Info chimie

PVC : Shin-Etsu va investir 1 Mrd $ dans un complexe intégré aux États-Unis

Sujets relatifs :

Via sa filiale Shintech, la compagnie japonaise Shin-Etsu va construire, une unité de PVC aux États-Unis, dont la capacité devrait atteindre environ 590000 t/an à terme.
Deux sites sont à l'étude pour cette implantation : Freeport au Texas ou un site en Louisiane, où Shintech dispose déjà d'usines. Cette unité représente un investissement d'approximativement un milliard de dollars (725 M ), le complexe qui l'intégre sera construit en deux phases et finalisé à la fin 2007. Il comprendra en amont des unités de chlore (454 000 t/an), de soude caustique (500000 t/an) et de chlorure de vinyle monomère (VCM, 750000 t/an). La compagnie fera appel à des ressources internes pour son financement. Les nouvelles installations seront construites en deux phases : la première, dont la finalisation est fixée à la fin 2006, permettra au complexe de produire 300000 t/an de chlore, 326000 t/an de VCM et 300000 t/an de PVC. Par ailleurs, Shin-Etsu a annoncé qu'il étudiait la possibilité, à plus long terme, de construire une nouvelle unité de production d'éthylène aux États-Unis. D'autres implantations sont également envisagées par le groupe, qui vient de lancer une étude de faisabilité à cette fin. Shintech, qui célèbre cette année ses trente ans d'activité, estime disposer actuellement d'une part de marché de 30 % en Amérique du Nord, avec une capacité totale de plus de 2,3 Mt/an dans cette région (3,5 Mt/an de capacités globales pour Shin-Etsu). Ce qui fait de la filiale le premier acteur local dans le PVC, devant OxyVinyls (groupe Oxychem, 1,6 Mt/an) et Formosa Plastics (1,27 Mt/an). Ce dernier a vu son usine d'Illiopolis (140000 t/an) détruite en mai dernier par une explosion. Les dernières interventions majeures de Shin-Etsu sur le marché nord-américain du PVC ont été le rachat fin 2001 de l'usine de PVC de Borden Chemical à Addis (Louisiane), qui dispose d'une capacité de 270000 t/an. Shintech dispose sur le même site d'une unité dont les capacités avaient été portées à 590000 t/an presque simultanément. Ces actifs sont complétés par l'usine de Freeport (Texas), d'une capacité de 1,45 Mt/an. Rappelons que Dow est le principal fournisseur de Shintech en matières premières. En Europe, Shin-Etsu a lancé en juin dernier des travaux devant porter les capacités de son usine de VCM néerlandaise, appartenant à sa filiale Shin-Etsu PVC NV, de 500000 t/an à 600000 t/an. Et celles de son usine de PVC de 400000 t/an à 440000 t/an.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Fin du feuilleton BHP Billiton/PotashCorp

Fin du feuilleton BHP Billiton/PotashCorp

Dernier étape du feuilleton démarré à la mi-août. Et échec dans la stratégie de croissance externe de BHP Billiton. Celui-ci abandonne son OPA de 39 milliards de dollars (28,6 Mrds €) sur le Canadien PotashCorp, le premier producteur mondial[…]

01/12/2010 | BHP BillitonENGRAIS
Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

Indorama, leader mondial du PET

Indorama, leader mondial du PET

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Plus d'articles