Nous suivre Info chimie

PVC : Sinopec prend le contrôle de Beijing Hauer

Sujets relatifs :

Sinopec Beijing Yanshang Chemical, filiale de Sinopec, veut racheter 83 % de son compatriote Beijing Eastern Petrochemical (BEP), pour 3,3 milliards de yuans (326 M€ ), auprès des fonds d'investissement China Cinda Asset Management Corp. et China Orient Asset Management. Sinopec prendrait ainsi le contrôle du producteur de PVC Beijing Hauer, filiale de BEP, qui dispose d'une capacité de production de 160000 t/an, grâce à ses deux lignes de production. L'intégration de Beijing Hauer à BEP permettra au premier de sécuriser son approvisionnement en éthylène. Une intégration dont bénéficie déjà la seule filiale de Sinopec produisant du PVC, Qilu Petrochemical. Les capacités de cette dernière ont été portées en 2004 à 600000 t/an, contre le tiers auparavant, à la faveur du dégoulottage de sa production d'éthylène, qui est passée de 450000 t/an à 720000 t/an. Selon des données publiées par Tecnon Orbichem lors de la dernière conférence APIC (Asian petrochemical industry conference), la production chinoise de PVC s'élevait en 2005 à 10,1 Mt/an, dont seulement 1,65 Mt/an est fabriqué à partir de VCM synthétisé par le procédé éthylène. Sur cette dernière quantité, 1,18 Mt/an a recours à du VCM utilisant de l'éthylène captif, le restant reposant sur de l'éthylène ou du dichloroéthane importés. La majeure partie du PVC fabriqué en Chine est issue du procédé chlore-carbure de calcium (6,85 Mt/an) ou de chlorure de vinyle monomère importé (1,55 Mt/an). Toujours d'après le cabinet de conseil, la production de PVC chinois devrait atteindre 12,6 Mt/an fin 2006, puis 14,1 Mt/an fin 2007.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

BASF a reconduit un accord avec les représentants du personnel pour son site allemand de Ludwigshafen. Prévu pour 2011-2015, il succède à un premier accord initié en 2004. BASF s'est engagé à investir entre 9 et 10 Mrds € sur ce nouveau[…]

01/12/2010 | Pétrochimie
Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

Indorama, leader mondial du PET

Indorama, leader mondial du PET

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Plus d'articles