Nous suivre Info chimie

Raffinage/Reichstett : 2002 ou 2005, la fermeture s'annonce

Sujets relatifs :


La décision des actionnaires de la Compagnie rhénane de raffinage (CRR) de ne pas investir les quelque 60 millions de francs nécessaires pour construire un splitter pour l'extraction du benzène et ainsi permettre à la raffinerie de Reichstett (Bas-Rhin) de produire dès l'an 2000 une essence conforme aux normes européennes, condamne à terme le site. Une solution transitoire consistant en une coopération étroite avec la raffinerie allemande de Godorf, près de Cologne, pourrait être mise en place : le gas-oil serait envoyé par barges en Allemagne pour y être traité, avant de revenir en Alsace. Et, ce, jusqu'à la mise en place de nouvelles normes européennes plus exigeantes sur la qualité environnementale de l'essence (plan Auto Oil 2). Cela laisserait un sursis jusqu'en 2005. Cependant l'actionnaire majoritaire Shell laisse entendre, dans un courrier adressé au secrétaire d'État à l'industrie Christian Pierret, que l'échéance pourrait être raccourcie, les perspectives ne permettant " pas d'envisager aujourd'hui un avenir au-delà de l'an 2002 " pour le site. Les syndicats restent mobilisés et soulignent la rentabilité du site qui aura " un résultat net en 1998, après taxes, de 120 millions de francs, au lieu des 70 millions prévus ", ce qui permettrait, selon eux, de financer le splitter. Shell s'engage ainsi dans une nouvelle phase de la restructuration de ses activités dans le raffinage. Le groupe a également annoncé son intention de fermer d'ici à 2000 sa raffinerie de Sola en Norvège (capacité de 53000 barils/jour). La raison de cette fermeture est identique à celle de Reichstett : la mise en application de la directive européenne Auto-Oil. Par ailleurs, Shell prévoit d'échanger avec Statoil 10 % de sa participation dans la raffinerie de Pernis (Pays-Bas) contre 20 % dans la raffinerie de Statoil à Mongstad (Norvège). Shell avait précédemment annoncé sa décision de fermer sa raffinerie de Haven en Grande-Bretagne et de réduire la capacité à Berre. n Michèle Herzberg

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Reliance Industries devrait débourser 10 milliards de dollars (7,4 Mrds €) dans les 3-4 prochaines années pour ses projets pétrochimiques en Inde, selon Chemical Week. De nombreux projets seraient à l'étude, dont un complexe de production[…]

01/12/2010 | Pétrochimie
Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Total passerait à l'échelle industrielle en Chine

Total passerait à l'échelle industrielle en Chine

K+S acquiert Potash One

K+S acquiert Potash One

Plus d'articles