Nous suivre Info chimie

Reach: 1,7 million d'acteurs concernés par la troisième phase

S.L.

Sujets relatifs :

, ,

À moins d'un an de la dernière phase d'enregistrement de Reach, fixée au 31 mai 2018, le ministère de la Transition écologique lance une vaste campagne d'information à destination des 1,7 million d'entreprises françaises potentiellement concernées. Outre les producteurs ou importateurs de produits chimiques dans la fourchette de 1 à 100 tonnes par an, représentant quelque 50 000 entreprises, sont également touchés tous les utilisateurs. Ces derniers doivent en effet veiller à ce que les produits qu'ils utilisent soient enregistrés, avec mention dans les Fiches de données de sécurité (FDS), pour éviter toute rupture d'approvisionnement. Dans l'Europe entière, cette dernière phase de Reach devrait entraîner le dépôt de 60 000 dossiers d'enregistrement (dont 10 000 déjà déposés). Ce chiffre est à comparer aux 3 400 substances enregistrées en 2010 représentant des volumes de plus 1 000 t/an, puis aux 3 000 substances enregistrées en 2013 dont les volumes produits ou importés étaient compris dans la fourchette 100 à 1 000 t/an. Marc Mortureux, directeur général, délégué aux risques majeurs, a consenti que cette dernière étape allait concerner « un nombre considérable d'acteurs » et qu'il était « important de les mobiliser ». « Nous ne sommes pas inquiets de façon générale. Nous craignons simplement une multitude de situations ponctuelles qui pourraient poser problème », a-t-il expliqué. D'où la campagne de communication qui s'ajoute à toutes les opérations de sensibilisation menées depuis la mise en place du règlement par le biais des syndicats professionnels (par exemple l'UIC), des CCI, mais aussi de l'Echa (Agence européenne des produits chimiques basée à Helsinki, en Finlande). Parmi les ressources mises en place par le ministère dans cette dernière ligne droite figure un helpdesk. Ce service d'assistance gratuit est piloté par l'Institut national de l'environnement et des risques (Ineris). Au niveau du site du ministère, une page internet dédiée a été créée, tandis qu'un service spécifique d'appui sera en mesure de traiter des questions spécifiques qui ne relèveraient pas du helpdesk. Vont s'ajouter des communications via les réseaux sociaux, dont LinkedIn. Enfin les 4 et 5 septembre prochains à La Défense, le ministère doit organiser deux journées de conseils gratuits et en français, avec l'aide d'experts de l'Echa venus tout spécialement d'Helsinki.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Justice : Monsanto condamné dans le procès du Lasso

Justice : Monsanto condamné dans le procès du Lasso

La Cour de cassation a rejeté le pourvoi formé par Monsanto, filiale du groupe allemand Bayer depuis 2018, dans le procès de l’herbicide Lasso. Le chimiste est donc définitivement condamné dans le dossier[…]

21/10/2020 | PhytosanitairesJustice
Wacker va couper 1 200 postes dans ses effectifs

Wacker va couper 1 200 postes dans ses effectifs

La SFCP devient « La chimie au quotidien »

La SFCP devient « La chimie au quotidien »

Energie : DRT plante son 1 000ème hectare de forêt

Energie : DRT plante son 1 000ème hectare de forêt

Plus d'articles