Nous suivre Info chimie

Redistribution imminente des cartes dans le noir de carbone

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Les rumeurs vont bon train. La presse financière internationale bruisse ces dernières semaines des changements imminents d'actionnariat pour les n°2 et 3 mondiaux du noir de carbone. Evonik aurait ainsi démarré le processus d'études des premières offres pour l'acquisition de sa filiale Evonik Carbon Black créée l'an dernier (CPH n°522). Le n°2 mondial du secteur pèse pour un chiffre d'affaires annuel de 1 milliard d'euros, dispose de capacités installées de 1,4 million de tonnes par an sur 17 sites industriels dans le monde, et recense 1 700 employés. Selon Bloomberg, plusieurs fonds d'investissements comme Apollo Management, Rhône Capital, Triton Beteiligungs- beratung ou encore Advent International Corp seraient sur les rangs pour cette acquisition au potentiel de 900 M€. Le Wall Street Journal estime par ailleurs que des industriels comme Phillips Carbon Black, Cabot, le n°1 mondial ou encore Columbian Chemicals, le n°3 mondial, ainsi que les groupes indiens RPG et Aditya Birla, pourraient aussi être intéressés. Sauf que de son côté, la presse financière indienne estime qu'Aditya Birla, qui compte parmi le top 5 de la hiérarchie mondiale avec des capacités de 780 000 t/an, serait en négociations très avancées pour le rachat de Columbian Chemicals. L'opération pourrait avoisiner les 900 M$ (environ 660 M€) selon le Business Standard. Le groupe américain est détenu majoritairement depuis fin 2008 par One Equity Partners qui avait racheté la totalité des parts du Coréen DC Chemicals dans le capital de Columbian Chemicals (soit 66,75 %, CPH n°450). Aujourd'hui, le n°3 mondial recense des capacités installées de 1 Mt/an et 11 usines dans le monde. Évaluée à 9,4 Mt en 2008, la demande mondiale en noir de carbone devrait croître à un rythme annuel de 4,3 % jusqu'en 2013 selon le cabinet Freedonia. D'après le cabinet MarketPublishers, la demande s'établirait à 11,7 Mt/an à partir de 2015.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

BASF augmente ses capacités d’esters synthétiques en Chine

BASF augmente ses capacités d’esters synthétiques en Chine

Le géant allemand de la chimie BASF a fait part de son intention d’augmenter ses capacités de production d’esters synthétiques pour lubrifiants sur son site de Jinshan, en Chine. Afin de faire face à la[…]

12/10/2020 | EstersChimie
BASF réaligne sa division Global Business Services

BASF réaligne sa division Global Business Services

Recyclage chimique : BASF investit dans Pyrum

Recyclage chimique : BASF investit dans Pyrum

Urée : BFI respecte son calendrier pour la construction de son usine

Urée : BFI respecte son calendrier pour la construction de son usine

Plus d'articles