Nous suivre Info chimie

Repsol se lance dans le biodiesel au Mexique

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Le géant énergétique espagnol inaugure son premier engagement industriel dans le biodiesel. Repsol s'est rapproché du conglomérat mexicain KUO Group, dont les activités s'étendent de l'aérospatial aux plastiques en passant par l'agriculture, pour un projet de biodiesel au Mexique. Les deux partenaires ont conclu un accord pour la création de la coentreprise Kuosol, qu'ils détiendront à parts égales et dont le siège sera implanté à Mexico. D'un capital initial de 80 millions d'euros, le projet vise à produire du biodiesel à partir de graines de jatropha, une plante tropicale non comestible, d'ici à 2013. Avec un objectif de produire 44 000 tonnes par an d'huiles directement incorporables au diesel. Ce projet découle d'un programme pilote initié par KUO. Dans la région mexicaine du Yucatán, KUO a amorcé en 2008 une production de matériaux énergétiques, comme le biodiesel, à partir de cultures non utilisées en agriculture et en agroalimentaire. Et notamment en cultivant des graines de jatropha. Le projet de la coentreprise avec Repsol viendra se greffer à ce programme pilote. De 300 hectares, les cultures seront portées à 10 000 hectares. Les deux partenaires prévoient d'obtenir ainsi 275 000 t/an de matériaux bruts dont 235 000 t/an de biomasse destinées à de la cogénération ou de la production d'électricité, et donc de 44 000 t/an d'huiles pour le biodiesel. Les chiffres pourraient même être revus à la hausse puisque si certaines études établissent que le jatropha permet d'obtenir un rendement de 5 tonnes par hectare, le groupe espagnol estime qu'un rendement de 9 t/ha est possible, selon un porte-parole du groupe.

Ces dernières années, Repsol s'est de plus en plus intéressé aux biocarburants et en particulier au biodiesel. Le groupe, qui a créé une business unit Energies renouvelables en avril dernier, a notamment coordonné le projet PIIBE, sur la promotion de la recherche sur le biodiesel en Espagne. 15 entreprises et 23 centres de R&D se sont joints à ce programme doté d'un budget de 23 M€. Jusque-là acheteur de biodiesel pour l'incorporer à ses propres productions de carburants, Repsol amorce avec KUO un virage stratégique en devenant lui-même producteur. D'autres projets pourraient suivre. D'après un porte-parole, Repsol « étudie de nombreux projets dans le domaine des biocarburants, principalement à partir de sources végétales non concurrentes de produits alimentaires comme le jatropha. Nous scrutons particulièrement les possibilités relatives aux algues ». Si le format de co- entreprise pour mener ce genre de projet ravit le groupe espagnol, il n'exclut pas de s'engager seul par ailleurs. Et si Repsol étudie des possibilités partout sur la planète, il s'intéresse particulièrement à l'Amérique latine et aussi à l'Amérique du Nord.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

« Sans masques ni barrières », le Village de la Chimie a été fidèle au rendez-vous, le 12 mars dernier, malgré la crise du Covid-19. À l’initiative de France Chimie[…]

26/03/2021 | ChimieEdito Hebdo
France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

Résultats : Bayer se maintient en 2020

Résultats : Bayer se maintient en 2020

Hydrogène : Air Liquide et Siemens créent un écosystème européen

Hydrogène : Air Liquide et Siemens créent un écosystème européen

Plus d'articles