Nous suivre Info chimie

Rescoll investit 4 M€ dans de nouveaux laboratoires et équipements

La structure de recherche sous contrat (SRC) basée à Bordeaux (Gironde) investit 4 millions d’euros dans de nouveaux laboratoires et équipements de pointe. Venant s’ajouter aux 4 000 m² de laboratoires de recherche totalement équipés, l’extension de 1 000 m² permettra à la société de recherche d’élargir sa surface de travail et d’accueillir des activités comme celle dédiée à la formulation et la fonctionnalisation de résines thermoplastiques pour la fabrication additive. Les travaux ont d’ores et déjà commencé et la livraison des locaux est prévue pour fin 2016. Rescoll investit également dans l’achat d’appareillages de R&D et de caractérisation pour ses différents marchés, ainsi que dans une unité robotisée de mise en oeuvre d’assemblages collés structuraux offrant une extension dans le domaine du contrôle non destructif. Avec cet investissement, la SRC poursuit son objectif d’anticiper l’augmentation des commandes de ses clients dans ses secteurs d’activité traditionnels (aéronautique, spatial et défense). Une part des investissements 2015-2016, à hauteur d’un million d’euros, servira à la réalisation d’une opération de croissance externe qui doit se concrétiser dans les mois à venir. Déjà en 2012, la société bordelaise a repris les activités du laboratoire Hydrosolab pour renforcer ses capacités d’analyse en matériaux. En 2013, l’acquisition des actifs d’Acteq lui a permis de compléter sa palette de moyens d’étude du vieillissement des matériaux avec la technologie vibratoire. Mais Rescoll entend aussi maintenir son avance technologique dans les nouveaux secteurs où elle souhaite se positionner (médical et énergie). En 2014, la société de recherche s’est équipée d’une ligne d’extrusion spécialement dédiée à ses activités dans le domaine médical et pharmaceutique.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Des thermoplastiques virucides pour l'impression 3D

Des thermoplastiques virucides pour l'impression 3D

Une PME bretonne a mis au point un matériau d'impression 3D dont la particularité est d'être virucide. En ajoutant des particules métalliques à ses thermoplastiques, Nanovia participe à la lutte[…]

01/02/2021 | Matériauxzoom
Silicones : Momentive acquiert une activité de KCC

Silicones : Momentive acquiert une activité de KCC

Impression 3D : Arkema acquiert Colorado Photopolymer Solutions

Impression 3D : Arkema acquiert Colorado Photopolymer Solutions

Semi-conducteurs : Wacker sur le point de céder de Siltronic à GlobalWafers

Semi-conducteurs : Wacker sur le point de céder de Siltronic à GlobalWafers

Plus d'articles