Nous suivre Info chimie

Résines : Dainippon Ink & Chemicals se sépare de Reichhold

Sujets relatifs :

Le groupe japonais Dainippon Ink & Chemicals (DIC) va céder sa filiale Reichhold, spécialisée dans les résines synthétiques, à la direction de ce dernier pour un dollar symbolique.
Les nouveaux dirigeants devront néanmoins rembourser à DIC une partie des dettes de la compagnie. Sur un endettement total de 47 Mrds ¥ (345 M€), ils verseront ainsi 3,3 Mrds ¥ (24 M€) lors de la finalisation de la transaction – prévue le 30 septembre prochain – ainsi que 18,7 Mrds ¥ (137,3 M€) dans les trois années. Le restant de la dette, soit 27 Mrds ¥ (198,3 M€), sera pris en charge par le groupe japonais. Cette cession intervient alors que le groupe avait prévu de lancer une vaste restructuration de sa filiale, dont les comptes sont dans le rouge depuis plusieurs exercices, notamment en raison de la hausse des prix des matières premières. La compagnie, basée à Research Triangle Park (Caroline du Nord, États-Unis), a en effet affiché une perte de 23,6 Mrds ¥ (173,3 M€) en 2004 (12,4 Mrds ¥ en 2003), pour une perte opérationnelle de 3,1 Mrds ¥ (22,7 M€) et un chiffre d'affaires de 100 Mrds ¥ (734 M€). La société, qui emploie 1800 personnes, dispose de huit sites de production aux États-Unis, deux au Brésil, un au Mexique et à Dubai. En Europe, elle est propriétaire de six usines, dont une en France à Étain (Meuse). L'intégralité de ces actifs sera conservée par Reichhold, à l'exception de l'usine autrichienne de Vienne, qui restera aux mains de DIC. Reichhold dispose de quatre divisions principales : les composites (résines de polyester insaturé), les peintures et les résines pour l'industrie des arts graphiques (résines époxy, uréthane, acryliques, alkydes, peintures en poudre), et enfin les latex de spécialités, via une co-entreprise, leader mondial de ce marché en termes de capacités de production, formée avec l'Américain Dow Chemical. Dernière entité de la compagnie , Innovative Performance Systems, spécialisée dans les produits pour le marquage des routes. Dans le domaine des résines de spécialités, un autre développement majeur avait marqué cette année : la création d'Hexion. Ce nouveau groupe est issu du rapprochement de Borden Chemical, Resolution Performance Products (RPP) et Resolution Performance Materials (RPM). RPP est le premier producteur mondial de résines époxy, et le second producteur nord-américain de bisphénol et de résines composites époxy (44 % de part de marché). De son côté, RSM, acquis en août 2004 auprès d'Eastman (CPH n°258), est leader mondial des résines pour encres (15 % de pdm), et premier producteur nord-américain de résines alkydes (31 % de pdm). DIC écarte la cession de Sun Chemicals Pour DIC, qui avait acheté Reichhold en 1987 pour 540 M$, les conséquences financières de cette opération vont être significatives. Le groupe a en effet annoncé que la cession de sa filiale va se traduire par une perte exceptionnelle de 53 Mrds ¥ (0,4Mrd €) sur le semestre clos au 30 septembre prochain. Le groupe a néanmoins maintenu pour l'ensemble de l'exercice prenant fin au 31 mars 2006 son objectif de retour à la rentabilité, après un passage dans le rouge au premier semestre. Malgré une baisse de ses prévisions de ventes, qui devraient atteindre 970 Mrds ¥ (7 Mrds €), contre 1200 Mrds ¥ (8,8 Mrds €) initialement prévus. La cession de Reichhold permettra ainsi à DIC d'améliorer sa rentabilité. Et il pourrait ne pas s'arrêter là dans les restructurations. Un porte-parole de DIC nous a indiqué qu'il ne prévoyait pas de vendre son autre filiale américaine, Sun Chemicals, spécialisée dans les encres et pigments pour l'emballage et les encres de sécurité. Mais celle-ci fait l'objet d'une restructuration, avec un renforcement de l'intégration de ses usines et la suppression de doublons opérationnels. Une initiative qui cadrerait avec la stratégie de développement géographique de DIC dans ce secteur, orientée vers les zones à forte croissance: Asie et Europe centrale et de l'Est. Comme l'illustre le démarrage début août d'une usine de peintures à Zhangjiagang (Chine). Par ailleurs, le groupe s'est renforcé dans les produits à haute valeur ajoutée avec le rachat de la société néerlandaise Eques Coatings, spécialisée dans les revêtements photoréticulables pour disques optiques.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Arkema rachète 550 M€ d'actifs à Total

Arkema rachète 550 M€ d'actifs à Total

Par cette acquisition, Arkema met un peu plus le cap vers les spécialités et se garantit 900 M€ de chiffre d'affaires supplémentaires à l'horizon 2015.Le groupe Arkema annonce un projet d'acquisition des résines pour revêtements (peintures,[…]

Construction d'un pilote de PEKK  à Serquigny

Construction d'un pilote de PEKK à Serquigny

Bayer MaterialScience veut doubler ses ventes en Asie

Bayer MaterialScience veut doubler ses ventes en Asie

Dow Corning et Wacker inaugurent leur site chinois

Dow Corning et Wacker inaugurent leur site chinois

Plus d'articles