Nous suivre Info chimie

Résultats/Bayer affiche la première perte nette trimestrielle de son histoire

Sujets relatifs :


Bayer a enregistré au troisième trimestre 2001 la première perte nette de son histoire, de 183 millions d'euros, en raison des difficultés conjuguées de sa branche pharmaceutique et de la dégradation de la conjoncture mondiale. " Ce n'était jamais arrivé dans l'histoire de notre groupe ", a déclaré Manfred Schneider, président du directoire de Bayer. Le chiffre d'affaires sur le trimestre est en baisse de 9,7 %, à 6,9 Mrds euros, et Bayer affiche une perte opérationnelle trimestrielle de 316 Meuros. " Nous sommes tout simplement dans l'incapacité de minimiser les conséquences du retrait en août dernier de notre anticholestérol Lipobay/Baycol, et de la sévère dégradation de la conjoncture au troisième trimestre ", a-t-il expliqué. Le bénéfice opérationnel, avant éléments exceptionnels, de Bayer a reculé de 90,7 % à 66 Meuros, baisse supérieure à ce qu'avaient prévu les analystes, qui misaient sur un chiffre compris entre 117 et 356 Meuros. Sur neuf mois, le groupe accuse une diminution de son résultat net de 47,5 %, à 823 Meuros, et de 50,1 % de son résultat opérationnel, à 1,35 Mrd euros. Pour le quatrième trimestre, Bayer reste prudent, même si Manfred Schneider a pronostiqué une légère amélioration par rapport au troisième trimestre. Et, pour 2002, les résultats devraient être " meilleurs qu'en 2001 ", a-t-il annoncé, sans toutefois se hasarder à préciser dans quelle mesure la situation du groupe s'améliorerait. C'est l'activité pharmacie de Bayer qui a plombé la division Santé du groupe, son chiffre d'affaires ayant baissé de 25 % au troisième trimestre, malgré " la hausse significative des ventes de Cipro ", médicament anticharbon du groupe qui devrait rapporter 2 Mrds euros en 2001 en termes de ventes. La branche Santé sera comme prévu transformée " fin 2002 en une entité indépendante, plus flexible, en vue de conclure des partenariats stratégiques ", a réaffirmé Bayer. Les deux principaux " problèmes de santé " de Bayer sont le Lipobay et le Kogenate : le retrait mondial du marché en août de l'anticholestérol et les problèmes de production de l'antihémophilique vont peser à hauteur de 1,4 Mrd euros sur le bénéfice opérationnel du groupe. Autre secteur en difficulté, " les polymères sont particulièrement touchés par la faiblesse de l'économie mondiale ", a souligné M. Schneider. La branche a enregistré une baisse de 6 % de son chiffre d'affaires à 2,65 Mrds euros. Les marges dégagées par cette activité demeurent très faibles, et la baisse actuelle du prix des matières premières n'a pas suffi à compenser le recul des prix de vente. La branche Chimie est parvenue à se maintenir, avec une augmentation de son chiffre d'affaires de 3 % au troisième trimestre. Toutefois, " nous ne pourrons pas éviter de recourir à des mesures d'économies supplémentaires dans ces activités ", a ajouté M. Schneider, sans donner d'autres précisions. Les ventes de la division agrochimique ont progressé de 9 % sur la même période, à 787 Meuros. Quant à l'acquisition de CropScience, " elle devrait être bouclée au début du deuxième trimestre 2002 ", a expliqué Manfred Schneider, précisant que peu de cessions majeures de produits devraient être requises par les autorités de régulation de la concurrence. Le groupe mise beaucoup sur la future entreprise Bayer CropScience : " Notre but est d'atteindre une position de premier plan sur le marché prometteur des insecticides et herbicides ", a indiqué M. Schneider. La nouvelle entité devrait réaliser plus de 8 Mrds euros de ventes d'ici à 2005. Enfin, Manfred Schneider a indiqué que l'introduction de Bayer à la Bourse de New York devrait intervenir à la fin janvier 2002.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Les persulfates pointés du doigt en décoloration capillaire

Les persulfates pointés du doigt en décoloration capillaire

L'agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) recommande de « réduire au maximum » et « dans les meilleurs délais » les persulfates d'ammonium, de potassium et de sodium, notamment[…]

Des tensions géopolitiques qui raffermissent les cours du pétrole, sans excès

Des tensions géopolitiques qui raffermissent les cours du pétrole, sans excès

La Métropole de Lyon dévoile les 14 lauréats de son Appel des 30

La Métropole de Lyon dévoile les 14 lauréats de son Appel des 30

Solvay réorganise son comité exécutif

Solvay réorganise son comité exécutif

Plus d'articles