Nous suivre Info chimie

Résultats des trophées nationaux de l'UIC

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

L'UIC a profité des 3e États généraux de la chimie pour décerner ses trophées nationaux Responsible Care. Cette année, 82 dossiers ont été déposés, aussi bien par des grands groupes que par des entreprises de taille intermédiaire et des PME. Les lauréats ont été sélectionnés par un jury composé de six membres, avec un seul représentant de l'industrie chimique.

Dans la catégorie Environnement, le groupe italien Euticals a été récompensé pour la mise en place d'une nouvelle technique sur son site de Bon-Encontre (Lot-et-Garonne). L'usine fabrique des principes actifs pharmaceutiques, des intermédiaires et des produits pour l'agriculture. Pour limiter les conséquences potentielles d'un nuage toxique d'acide chlorhydrique en cas de défaillance d'un réservoir, Euticals a réparti deux couches de billes en polypropylène au fond de la cuvette de rétention. En cas d'épandage acide accidentel, ces billes surnageront sur le liquide, permettant d'en limiter fortement l'évaporation et donc de réduire le rayon du nuage toxique.

Ineos a, pour sa part, été lauréat dans la catégorie Santé grâce à l'installation d'un système de biométrologie sur son site de Lavéra (Bouches-du-Rhône). Cet outil s'intéresse aux substances présentes dans l'organisme à la suite d'une exposition. Elle permet une analyse plus fine et plus précoce des expositions et prend en compte des signaux faibles.

Dans la catégorie Sécurité, le prix a été remporté par Cargill. Dans son usine de production d'amidon et de glucose d'Haubourdin (Nord), le groupe a mis en place une campagne de sécurité originale impliquant des enfants du personnel. 32 enfants ont été mis en situation via des séances photos et une vidéo. Les photos ont ensuite été scénarisées et ont fait l'objet d'une campagne avec des affichages, des thèmes mensuels et des plans d'action associés.

Toujours dans le domaine de la sécurité, le prix spécial du jury a été attribué à Orion Engineered Carbon, société spécialisée dans le noir de carbone. Dans son usine d'Ambès (Gironde), la société a décidé d'aborder la sécurité au travers de l'art. La démarche s'est appuyée sur une oeuvre photographique, une exposition d'affiches de cinéma et sur un travail des salariés avec un professeur de théâtre et un psychologue. Les salariés formés ont constitué des groupes de travail pour communiquer sur les enjeux de sécurité, revoir l'ensemble des procédures, choisir chaque mois un thème sécuritaire et s'adresser directement à leurs collègues. Les points négatifs et positifs sont remontés chaque semaine par les équipes. La société a précisé qu'aucun accident avec arrêt n'a été déploré dans l'usine depuis 1 700 jours.

Enfin, Chimex a été primé dans la catégorie RSE pour la mise en place de son propre référentiel d'évaluation des impacts de ses procédés sur son site de Le Thillay (Val-d'Oise). La société a caractérisé ses procédés à l'aide d'une « empreinte » multicritères (consommation d'eau, origine des matières premières, etc.) représentée par un diagramme en radar. Les indicateurs et leur cotation sont ensuite audités par un organisme tiers.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Développement durable : Le Cefic planifie un ensemble d’indicateurs

Développement durable : Le Cefic planifie un ensemble d’indicateurs

La fédération européenne de l’industrie chimique, le Cefic, a débuté l’identification d’un portefeuille d’indicateurs capables d’évaluer et de piloter la contribution de[…]

Justice : Monsanto condamné dans le procès du Lasso

Justice : Monsanto condamné dans le procès du Lasso

Wacker va couper 1 200 postes dans ses effectifs

Wacker va couper 1 200 postes dans ses effectifs

La SFCP devient « La chimie au quotidien »

La SFCP devient « La chimie au quotidien »

Plus d'articles