Nous suivre Info chimie

Résultats/Dow Chemical : lourdes pertes au 1er trimestre après la fusion avec Union Carbide

Sujets relatifs :


Dow Chemical a accusé une perte nette de 685 millions de dollars au premier trimestre, en raison de la flambée des prix de l'énergie et de l'impact de la fusion avec Union Carbide, mais se montre moins pessimiste pour le deuxième trimestre. La perte du premier trimestre se compare à un bénéfice net de 512 millions de dollars sur la même période de l'an 2000. Le chiffre d'affaires du groupe a augmenté parallèlement de 2 % à 7,4 milliards de dollars, contre 7,2 Mrds $ au premier trimestre de l'an dernier. Dow Chemical a indiqué que son bénéfice avant intérêts, impôts et intérêts minoritaires (EBIT) et avant charges exceptionnelles de fusion s'élevait à 502 millions, contre 902 millions au premier trimestre 2000. Dow Chemical a enregistré une charge exceptionnelle de 1,4 milliard de dollars liée à la fusion en février avec Union Carbide (coûts de transaction et de restructuration). Il en ressort un bénéfice par action, hors charges exceptionnelles de fusion, de 0,26 dollar, contre 0,57 dollar un an plus tôt. Ce résultat est nettement supérieur aux prévisions des analystes qui tablaient sur 9 cents selon l'agence First Call. Ces derniers avaient révisé leurs prévisions à la baisse après un avertissement de Dow Chemical en février. Le groupe avait alors indiqué que son bénéfice par action serait inférieur à la fourchette de 25 à 40 cents, donnée en janvier. Ajoutant à cette situation tendue, les coûts de l'énergie et des matières premières ont aussi augmenté de 600 millions de dollars par rapport au premier trimestre 2000. " L'industrie chimique nord-américaine vient de vivre un de ses trimestres les plus difficiles ", a déclaré le directeur financier du groupe, Pedro Reinhard. " Nous avons affaire à une situation unique qui tient non seulement à la persistance de prix élevés du pétrole mais aussi à un environnement sans précédent de prix du gaz élevés et volatils en Amérique du Nord ", a-t-il ajouté. Le groupe a également dû faire face à un ralentissement de la demande en Amérique du Nord, liée au climat économique général aux Etats-Unis, qu'il a compensé toutefois par une croissance des ventes en volumes en Europe et en Amérique latine. La situation devrait s'améliorer au deuxième trimestre, sur la base des prix actuels de l'énergie, grâce à de meilleurs prix dans la chimie et aux effets de synergie qui seront tirés de la fusion, estime la compagnie. Le groupe prévoit de réaliser 1,1 Mrd $ de synergies d'ici à la fin du premier trimestre 2003. Le groupe table par ailleurs sur un bénéfice par action de 0,35 à 0,45 dollar sur la période avril-juin, qui pourrait s'avérer supérieur aux attentes actuelles des analystes (0,38 dollar). Dow va procéder à la suppression de 4 500 emplois, soit 8 % de ses effectifs. Son chief executive officer, Michael Parker assurant cependant que " les employés qui restent ainsi que ceux qui devront partir seront traités avec le plus grand respect et la plus grande dignité ". Dow ajoute que les suppressions d'emploi, mais également les cessions d'activités, lui coûteront de l'argent avant d'en rapporter.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Les persulfates pointés du doigt en décoloration capillaire

Les persulfates pointés du doigt en décoloration capillaire

L'agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) recommande de « réduire au maximum » et « dans les meilleurs délais » les persulfates d'ammonium, de potassium et de sodium, notamment[…]

Des tensions géopolitiques qui raffermissent les cours du pétrole, sans excès

Des tensions géopolitiques qui raffermissent les cours du pétrole, sans excès

La Métropole de Lyon dévoile les 14 lauréats de son Appel des 30

La Métropole de Lyon dévoile les 14 lauréats de son Appel des 30

Solvay réorganise son comité exécutif

Solvay réorganise son comité exécutif

Plus d'articles