Nous suivre Info chimie

Résultats/ICI : bénéfice en hausse de 53 % au troisième trimestre

Sujets relatifs :


Le britannique ICI a annoncé un bénéfice avant impôt et éléments exceptionnels de 107 millions de livres (165 M d'euros) pour le troisième trimestre de son exercice, en hausse de 53 % sur les 70 M£ (108 M d'euros) réalisés un an plus tôt. Le bénéfice net ressort à 73 M£ (112 M d'euros) contre 59 M£ (91 M d'euros) Le chiffre d'affaires, en baisse en raison des cessions d'actifs effectuées au cours de l'année écoulée, s'est établi à 1997 M£ (3,07 Mrds d'euros) contre 2309 M£ (3,56 Mrds d'euros) un an plus tôt. A périmètre constant, il est en hausse de 9%. Sur les neuf premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires publié recule ainsi de plus de 7 % à 6541 M£ (10 milliards d'euros) mais il progresse de 4 % à 5606 M£ à périmètre constant. Le bénéfice avant impôt progresse de 2,2 % à 273 M£ (420 M d'euros) et le bénéfice net progresse de 1 % à 198 M£ (305 M d'euros). Le groupe souligne " l'augmentation constante des marges et du chiffre d'affaires " dans les activités phares : les spécialités et les peintures. Dans les spécialités, le résultat a progressé de 10 % au troisième trimestre et le chiffre d'affaires de 3 %. Le résultat des peintures (retraité après les cessions) a augmenté de 16 % durant le même période. Parallèlement les résultats des produits chimiques industriels -cédés en partie à Huntsman- ont été meilleurs que l'an dernier. Ce secteur est sorti du rouge au troisième trimestre et a enregistré un bénéfice d'exploitation de 1 M£ (contre une perte de 22 M£) grâce à la politique de réduction des coûts et à une conjoncture plus favorable dans l'acide téréphtalique purifié. Tous ces chiffres s'entendent hors amortissement de goodwill et éléments exceptionnels alors que la période a été marquée par d'importants désinvestissements dans le cadre de la réorientation stratégique visant à recentrer le groupe sur la chimie de spécialité et les peintures. Les désinvestissements déjà réalisés et ceux annoncés représentent désormais plus de 6 Mrds £ (9,2 milliards d'euros). Le groupe a récemment annoncé la vente de sa division acryliques à Ineos Acrylics pour 505 M£ (778 M d'euros) et celle de sa division fluoropolymères au japonais Asahi Glass pour environ 100 M£ (154 M d'euros). Les deux transactions devraient être finalisées d'ici la fin de l'année, a indiqué le groupe. Ces différentes cessions ont permis de réduire à nouveau l'endettement qui s'établit désormais à 2,8 Mrds £ (4,3 Mrds d'euros) soit une réduction de 1,4 Mrd £ (2,15 Mrds d'euros) par rapport au début de l'exercice.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Les persulfates pointés du doigt en décoloration capillaire

Les persulfates pointés du doigt en décoloration capillaire

L'agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) recommande de « réduire au maximum » et « dans les meilleurs délais » les persulfates d'ammonium, de potassium et de sodium, notamment[…]

Des tensions géopolitiques qui raffermissent les cours du pétrole, sans excès

Des tensions géopolitiques qui raffermissent les cours du pétrole, sans excès

La Métropole de Lyon dévoile les 14 lauréats de son Appel des 30

La Métropole de Lyon dévoile les 14 lauréats de son Appel des 30

Solvay réorganise son comité exécutif

Solvay réorganise son comité exécutif

Plus d'articles