Nous suivre Info chimie

Résultats/ICI limite la baisse de son résultat mais supprime 1 300 emplois

Sujets relatifs :


ICI a annoncé un bénéfice avant impôts, éléments exceptionnels et amortissements de 108 millions de livres (180 Meuros) au troisième trimestre 2001, en repli de 11,5 %, mais ce chiffre recule de 50 % une fois pris en compte des frais de restructuration de 23 M£. Son chiffre d'affaires s'est élevé à 1 596 M£, en baisse de 4,8 % par rapport à la même période de 2000. Sur les neuf mois, ce chiffre est en revanche en hausse de 2,1 % à 4 917 M£. Le groupe a dégagé un excédent brut d'exploitation (EBITDA) de 204 M£, en baisse de 6 % au troisième trimestre. Bien qu'en baisse, le bénéfice imposable est supérieur aux attentes des analystes, qui tablaient sur un chiffre compris entre 90 et 105 M£. Au troisième trimestre, National Starch a réussi à limiter la baisse de son bénéfice opérationnel à moins de 7 % (56 M£) et Quest l'a quasiment maintenu à 29 M£ contre 30 M£. Le recul est plus marqué dans les spécialités (Uniquema et Synetix) avec un recul de 28 % du bénéfice opérationnel. Dans les peintures, les bonnes performances en Europe ont permis à cette division d'enregistrer une légère hausse à 57 M£ (contre 56 M£). Le groupe veut céder sa participation de 30 % dans l'américain Huntsman, mais précise que la transaction ne devrait pas affecter les résultats cette année. Invoquant un " environnement incertain ", le groupe annonce une restructuration " majeure " de sa division internationale qui sera mise en ?uvre au cours des deux prochaines années. En outre, ICI prévoit de supprimer 1 300 emplois dans le monde et inscrira pour cela une charge exceptionnelle de 180 M£ dont 60 M£ puisés dans les capitaux disponibles. Le groupe vise surtout les effectifs administratifs avec 600 suppressions d'emplois aux Etats-Unis, 600 en Europe (dont 275 au Royaume-Uni) et 100 en Asie. Une usine devrait aussi être fermée à Plymouth. ICI espère réaliser des économies de 60 M£ par an grâce à cette restructuration. Pour le 4e trimestre, " les événements tragiques du 11 septembre ont accru l'incertitude, quoique les indications actuelles montrent une légère hausse des ventes en octobre comparé à l'an dernier ", indique ICI. Le point faible du groupe britannique reste sa dette qui est restée inchangée à 3,1 Mrd £ après une forte réduction liée à des cessions (polyuréthannes, Crosfield, chlore et dérivés...). La vente des 30 % qu'il détient dans son joint-venture avec Huntsman qui a repris à ICI notamment les polyuréthanes, le dioxyde de titane et le vapocraqueur de Wilton ne devrait pas se réaliser avant 2003. Les analystes estiment la cession de cette participation à 300 M£. ICI maintient son opinion exprimée en juillet selon laquelle le groupe " devrait s'en sortir relativement bien comparé à l'ensemble du secteur sur l'ensemble de l'année ".

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Les persulfates pointés du doigt en décoloration capillaire

Les persulfates pointés du doigt en décoloration capillaire

L'agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) recommande de « réduire au maximum » et « dans les meilleurs délais » les persulfates d'ammonium, de potassium et de sodium, notamment[…]

Des tensions géopolitiques qui raffermissent les cours du pétrole, sans excès

Des tensions géopolitiques qui raffermissent les cours du pétrole, sans excès

La Métropole de Lyon dévoile les 14 lauréats de son Appel des 30

La Métropole de Lyon dévoile les 14 lauréats de son Appel des 30

Solvay réorganise son comité exécutif

Solvay réorganise son comité exécutif

Plus d'articles