Nous suivre Info chimie

Résultats/Le bénéfice de Sabic a chuté de moitié en 1998

Sujets relatifs :


Le géant pétrochimique Saudi Basic Industries Corp. (Sabic), contrôlé à 70 % par le gouvernement saoudien, a accusé une baisse de 52 % de ses bénéfices en 1998, "en dépit de l'augmentation de la production et de ventes, ainsi que des efforts déployés pour réduire les coûts à un niveau optimal", a indiqué Mohamed Al-Mady, vice-président et directeur général du groupe Les bénéfices nets de Sabic ont atteint 2,2 milliards de riyals (586 M$, 535 M d'euros) en 1998, contre 4,6 Mrds de riyals (1,22 Mrd $) en 1997. Sabic a réduit de 11 % ses coûts d'exploitation à 14,3 Mrds de riyals (3,8 Mrds $) et de 13 % ses frais fixes. Selon le ministre de l'Industrie et président de Sabic, M. Hachem ben Abdallah Yamani, la baisse des résultats est à mettre au compte de "la chute des prix du pétrole et de la crise économique qui a affecté la plupart des pays d'Asie", où le groupe écoule la moitié de sa production. Par ailleurs, la chute des cours du brut et donc du naphta défavorise Sabic qui tirait jusqu'alors son avantage concurrentiel d'un approvisionnement en naphta à bas prix. Aujourd'hui, l'ensemble des pétrochimistes bénéficie du même avantage. Parallèlement, l'effondrement des prix dans la pétrochimie a fait chuter de 25 % les recettes du groupe qui sont passées de 24 Mrds de riyals (6,4 Mrds $) en 1997 à 18 Mrds de riyals en 1998, alors même que la production totale de Sabic a augmenté de 7 % pour atteindre 25 millions de tonnes. Les produits pétrochimiques constituent 51 % des ventes de Sabic, les engrais 15 %, les métaux 15 %, les plastiques 12 %, les gaz industriels 6 % et les fibres polyester 1 %. n

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

En fusionnant leurs activités dans le domaine des styréniques, BASF et Ineos font émerger le nouveau numéro 1 mondial. Il évoluera sous le nom de Styrolution.On ne voit pas tous les jours émerger un « player » de plus de 5 milliards d'euros de[…]

01/12/2010 | Pétrochimie
Indorama, leader mondial du PET

Indorama, leader mondial du PET

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Plus d'articles