Nous suivre Info chimie

Résultats/Les groupes chimiques dans la tourmente poursuivent les réductions d'effectifs

Sujets relatifs :


La chimie allemande a donné le ton (voir page suivante) avec, sur les six premiers mois, un bénéfice opérationnel en recul de 41,2 % pour BASF et de 23 % à 1,5 Mrd € pour Bayer dont les difficultés ne font que commencer. Le retrait de l'anticholestérol Baycol/Lipobay devrait lui coûter 600 à 650 M€ de bénéfice cette année. Mais les groupes allemands ne sont pas les seuls à souffrir. Aux Etats-Unis, le géant DuPont a enregistré une perte nette de 213 M$ au 2e trimestre et a averti que le 3e trimestre serait encore pire. Le chiffre d'affaires a chuté de 12 % à 7,8 Mrds $ sur la même période. " Les marchés importants pour nombre de nos clients - l'électronique, l'automobile, le textile et la chimie - ont été particulièrement affectés par le retournement économique. Cela a temporairement réduit la demande de nos produits ", a souligné Charles O. Holliday, président du groupe. Le volume des ventes trimestrielles aux Etats-Unis (hors pharmacie) a baissé de 14 %, reflétant les difficultés dans les polymères de spécialité, le Nylon, les fibres de spécialité, les polymères de performance et les revêtements spéciaux. En conséquence, le président a décidé de durcir son plan de réduction d'effectifs de 1 500 départs supplémentaires à 5 500 (environ 6 % du personnel). Les économies attendues sont de l'ordre de 400 M$ en 2002. La hausse du coût des matières premières a eu un impact significatif sur la baisse des marges des polymères et revêtements (CA en recul de 12 % et bénéfice avant impôts de 59 %). Dans les fibres de spécialités, chiffre d'affaires et bénéfice ont baissé respectivement de 11 et 46 %. Dans les polymères de spécialités, le CA a baissé de 12 % et le bénéfice de 54 %. Dans les pigments et produits chimiques, ces reculs atteignent 34 et 8 %, dans le polyester 17 et 11 % et dans le Nylon 97 et 12 %. Dow Chemical a à peine mieux tiré son épingle du jeu avec un recul de 57 % de son bénéfice net trimestriel à 321 M$, alors qu'il attend 1,1 Mrd $ d'économies de l'acquisition d'Union Carbide. Great Lakes Chemical a décidé de restructurer ses activités dans les additifs pour polymères et la chimie fine. Plusieurs sites seront touchés et des réductions d'effectifs de l'ordre de 390 personnes sont prévues. Le groupe américain espère une économie de 30 M$ avant impôts. Des pertes exceptionnelles comprises entre 290 et 310 M$ seront incluses dans les comptes. Les ventes du groupe ont augmenté de 4 % à 461 M$ au deuxième trimestre mais le bénéfice opérationnel (-172,8 M$) et le bénéfice net sont tombés dans le rouge, en raison de la mauvaise conjoncture et de charges exceptionnelles. Les autres groupes américains de spécialités ont aussi pour la plupart enregistré des résultats en recul au deuxième trimestre (-96,3 % pour PolyOne, -6,6 % pour W.R Grace, -3,0 % pour Engelhard). Dans la pétrochimie, les chutes sont encore plus marquées. Le bénéfice net de Lyondell a chuté de 94 % à 4 M$ et ses ventes de 7,6 % à 902 M$. Millennium Chemicals a plongé dans le rouge avec une perte nette de 3 M$. Akzo Nobel qui fait presque figure d'exception avec un léger recul de 3 % de son résultat net trimestriel à 256 M€ a cependant annoncé 2 000 suppressions d'emploi. Un millier de postes seront supprimés, surtout en Europe dans les revêtements et 1 000 autres dans la chimie. Ce plan qui entraîne une charge de 257 M€ dans les comptes du deuxième trimestre devrait permettre à Akzo Nobel d'économiser 100 M€ par an. Les ventes ont augmenté de 3 % sur les deux périodes. Clariant a annoncé de son côté la suppression de 1 000 emplois supplémentaires après les 800 déjà annoncés en mars dernier et concernant l'Allemagne. Le chiffre d'affaires du groupe a reculé de 2 % au 1er semestre 2001, à 3,43 milliards d'euros. Le résultat opérationnel a baissé de 27 % entre le premier semestre 2001 et 2000 et son bénéfice avant intérêts minoritaires de 50 %. Depuis quelques mois, le groupe bâlois a entrepris l'intégration du britannique BTP (chimie fine), la suppression d'emplois en Allemagne (800), aux Etats-Unis et en Espagne ainsi que des fermetures de sites outre-Atlantique. Clariant " projette de prendre d'autres mesures de restructuration, la priorité de ces mesures supplémentaires portant sur l'élagage de tous les procédés et tout particulièrement au niveau des installations de production ". Clariant prévoit ainsi la fermeture de dix usines d'ici à la fin de l'année. Celanese prévient de son côté que son excédent brut d'exploitation (EBITDA) pour l'exercice en cours sera " probablement légèrement au-dessous du niveau de l'année dernière " en raison de la conjoncture morose dans son secteur. " Le ralentissement sur les marchés américain et asiatique ainsi que la conjoncture récente en Europe ont entraîné une baisse de nos volumes dans de nombreuses branches ", précise le groupe. " Au vu de la récente évolution sur nos marchés, nous n'attendons pas de reprise de l'économie cette année ", affirme le directeur financier du groupe, Perry Premdas. Le groupe a enregistré un recul de 13 % de son bénéfice opérationnel au deuxième trimestre 2001 à 26 M€. Son chiffre d'affaires a toutefois augmenté de 7 % au deuxième trimestre à 1,4 Mrd €, essentiellement grâce à l'augmentation des prix des produits du groupe.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Les persulfates pointés du doigt en décoloration capillaire

Les persulfates pointés du doigt en décoloration capillaire

L'agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) recommande de « réduire au maximum » et « dans les meilleurs délais » les persulfates d'ammonium, de potassium et de sodium, notamment[…]

Des tensions géopolitiques qui raffermissent les cours du pétrole, sans excès

Des tensions géopolitiques qui raffermissent les cours du pétrole, sans excès

La Métropole de Lyon dévoile les 14 lauréats de son Appel des 30

La Métropole de Lyon dévoile les 14 lauréats de son Appel des 30

Solvay réorganise son comité exécutif

Solvay réorganise son comité exécutif

Plus d'articles