Nous suivre Info chimie

Résultats/Lyondell à nouveau dans le rouge au 1er trimestre

Sujets relatifs :


Au cours du 1er trimestre 2001, l'américain Lyondell a affiché une perte nette de 34 M$, dont 6 M$ sont attribuables à la fermeture d'une unité du joint-venture Equistar. Lors du 4e trimestre 2000, le groupe avait aussi affiché une perte nette, de 45 M$. L'EBITDA réalisé au cours du 1er semestre 2001 s'est aussi révélé inférieur à celui de 2000, à 174 M$, en baisse de 36 %. Selon Dan Smith, president et chief executive officer du groupe, " les résultats du premier trimestre 2001 sont meilleurs que ceux du dernier trimestre 2000, grâce à la diversité de notre portefeuille de produits ", ajoutant que " nos activités de raffinage et dans le MTBE nous ont aidé à contrecarrer les effets négatifs du ralentissement de l'économie mondiale et de la hausse des prix de l'énergie sur nos activités dans l'oxyde de propylène, la pétrochimie et les polymères ". La division Produits chimiques intermédiaires et dérivés (oxyde de propylène, diisocyanate de toluène (TDI), styrène et MTBE) a affiché un EBITDA de 97 M$, soit une progression de 8 % par rapport au quatrième trimestre 2000. Selon la compagnie (qui ne donne pas de chiffres de référence pour le premier trimestre 2000) cette division a bénéficié d'un retournement positif des marges sur le MTBE, de meilleures performances dans le butanediol et d'une diminution des prix des matières premières, compensant la diminution de 9 % des ventes en volume de butanediol et de dérivés (dont le TDI). Les ventes de butanediol ont progressé de 14 % par rapport au premier trimestre 2000, et de 9 % par rapport au quatrième trimestre de la même année. L'augmentation de prix pratiquée sur le BDO a permis une amélioration des marges. La division Equistar Chemicals affiche quant à elle un EBITDA de 69 M$, contre 60 M$ au trimestre précédent, hors une charge exceptionnelle de 22 M$ liée à la fermeture de l'unité de polyéthylène de Port Arthur. Les marges de l'éthylène se sont améliorées, selon la compagnie, grâce à l'augmentation du prix de l'éthylène et à la diminution des prix des matières premières. Malgré la fermeture de différentes unités pétrochimiques, et des augmentations de prix de vente, la compagnie n'a toutefois pas réussi à compenser totalement la hausse des prix de l'énergie, ainsi que la diminution de la demande en produits pétrochimiques et en polymères. L'Ebitda du segment Polymères reste négatif à -75 M$, contre une perte de 69 M$ au quatrième trimestre 2000. Les ventes de polymères ont par ailleurs diminué de 5 % en volume, reflétant la diminution de la demande. Enfin, la division Lyondell-Citgo Refining a affiché un EBITDA de 86 M$ au premier trimestre, contre 107 M$ au trimestre précédent. A moyen terme, Lyondell s'attend à " une demande demeurant faible en ce qui concerne nos activités chimiques, conséquence du ralentissement de l'économie globale ". Toutefois, Dan Smith a déclaré que sa firme devrait bénéficier " de la force des marchés des carburants, qui devrait permettre une amélioration de notre performance financière ".

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

K+S acquiert Potash One

K+S acquiert Potash One

K+S fait l'acquisition du producteur canadien Potash One. A 4,50 dollars canadiens par action, l'offre valorise la société à 434 millions de dollars canadiens (311 M€ ). Soit une prime de 24 % par rapport au cours de l'action, la veille de[…]

01/12/2010 | ENGRAIS
Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Total passerait à l'échelle industrielle en Chine

Total passerait à l'échelle industrielle en Chine

Plus d'articles