Nous suivre Info chimie

Résultats/Premier trimestre : Borealis sort du rouge, mais fait moins bien qu'au premier trimestre 2000

Sujets relatifs :


Borealis a réalisé un chiffre d'affaires de 1 Mrd € au cours du 1er trimestre de l'exercice en cours, soit une progression de 14,1 % par rapport au 1er trimestre 2000, mais un léger tassement par rapport à la période allant d'octobre à décembre 2000. La compagnie a toutefois réalisé un résultat opérationnel de 20 M€, contre une perte de 49 M€ au quatrième trimestre 2000. Lors du 1er trimestre 2000 ,le groupe avait toutefois réalisé une meilleure performance, avec un résultat opérationnel de 55 M€, ce qui constitue une baisse de 63,6 %. Le résultat net de la compagnie s'établit à 2 M€, contre une perte de 32 M€ au trimestre précédent, alors que Borealis avait affiché un résultat net de 29 M€ à la même période l'an passé. Selon Borealis, " une légère augmentation des prix des polyoléfines est survenue au cours de la période sous revue, grâce à une demande soutenue. De plus, les volumes des ventes ont été élevés, grâce à une production stable ". Toutefois, le groupe concède que les marges ne se sont pas reconstituées, mais ont diminué, à cause de la hausse des prix des matières premières, et malgré l'augmentation des prix des polyoléfines. La compagnie souligne qu'elle met tout en ?uvre pour poursuivre la réduction de ses coûts fixes. Borealis a investi plus de 90 M€ au cours du 1er trimestre 2001, contre 164 M€ l'an passé, principalement dans le joint-venture Borouge à Abu-Dhabi. Le joint-venture, formé avec la Abu-Dhabi National Oil Company, devrait disposer d'ici à la fin 2001 d'un complexe pétrochimique comprenant un vapocraqueur d'une capacité annuelle de 600 000 tonnes, et de deux unités de polyéthylène d'une capacité de 225 000 tonnes par an chacune. Le groupe est confiant dans l'avenir, et prédit " une forte demande, malgré le ralentissement de l'économie mondiale ", ainsi qu'une " augmentation des prix de vente afin de compenser celle des prix des matières premières ".

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

En fusionnant leurs activités dans le domaine des styréniques, BASF et Ineos font émerger le nouveau numéro 1 mondial. Il évoluera sous le nom de Styrolution.On ne voit pas tous les jours émerger un « player » de plus de 5 milliards d'euros de[…]

01/12/2010 | Pétrochimie
Indorama, leader mondial du PET

Indorama, leader mondial du PET

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Plus d'articles