Nous suivre Info chimie

Rétrospective 2019 : Les actualités qui ont marqué l'année

Sylvie Latieule
Rétrospective 2019 : Les actualités qui ont marqué l'année

© BASF

Rien n’arrête la valse mondiale. Des opérations de grandes envergures se sont poursuivies en 2019 à l’international, sans qu’il y ait vraiment de méga-fusions. En France, des opérations de plus petite taille se sont enchaînées mois après mois.

Janvier  

BASF prêt pour un second verbund à Zhanjiang

Le projet est estimé à 10 milliards de dollars et se déploiera à Zhanjiang, dans le Sud-Est de la Chine. Il s’articulera autour d’un vapocraqueur d’une capacité de 1Mt/an d’éthylène et d’une série d’unités en aval.

Ineos Oxide reprend l’usine Wilmar de Lavéra

La filiale du pétrochimiste britannique Ineos a signé un accord pour l’acquisition de l’usine d’éthoxylation du Singapourien dans les Bouches-du-Rhône. La transaction couvre l’acquisition de l’usine et la reprise des employés.  

Ineos injectera 3 Mrds € à Anvers  

C’est finalement au cœur du port d’Anvers qu’Ineos va se lancer dans son faramineux projet de vapocraqueur et de déshydrogénation de propane (PDH). Il s’agit du premier projet de vapocraqueur à être construit sur le sol européen depuis vingt ans. Un mastodonte de taille mondiale avec une capacité de 1,25 Mt/an d’éthylène.

Cession sous conditions des polyamides de Solvay à BASF

L’Europe accorde son feu vert à cette opération de 1,6 Mrd € sous conditions. Des unités du groupe belge implantées sur ses sites de Belle-Etoile (Rhône) et de Valence (Drôme) en France, de Gorzow en Pologne et de Blanes en Espagne seront notamment cédées à un « unique acquéreur approprié ».  

Février

Mise en vente de la division construction de BASF   

Plusieurs acheteurs potentiels sont cités : Mapei, RPM, GCP, LafargeHolcim, Saint-Gobain, Sika ou encore des fonds d’investissement. Acquise auprès de l’Allemand Degussa en 2006 pour 2,7 Mrds €, cette division regroupant principalement des adjuvants pour béton et des solutions pour la construction avait généré des ventes de 2,41 Mrds € en 2017.

Chemours démarre une usine géante de HFO-1234yf

Avec le démarrage de l’usine sur son complexe américain de Corpus Christi, à Ingleside au Texas, Chemours vient ainsi de finaliser un investissement de 300 M$, démarré en 2016. Projet qui lui permet de tripler ses capacités mondiales de sa gamme Opteon.

Afyren sécurise 60 M€ pour son industrialisation

Le producteur d’acides organiques biosourcés par voie fermentaire a annoncé le démarrage de sa phase industrielle via une augmentation de capital de 21 M€ auprès de Sofinnova Partners, Valquest Partners, ainsi que de ses actionnaires historiques (Sofimac Régions, Supernova et le Crédit Agricole). Ce tour de table est complété par un programme de financement.

Kem One investit en France

La numéro 2 européen du PVC va construire un terminal d’éthylène à Fos-Sur-Mer (Bouches-du-Rhône) de 80 M€, et prépare la mise au point de résines de plus grande spécialité. Des efforts récompensés par la Banque européenne d’investissement (BEI) par un prêt de 50 M$. KemOne inscrit ces projets dans une enveloppe de 300 M€ d’investissements pour la période 2018-2022.

Ÿnsect lève 125 M$  

Le groupe spécialisé dans l’élevage d’insectes et leur transformation en ingrédients à valeur ajoutée va utiliser ces fonds pour accélérer le déploiement de sa production industrielle et son développement à l’international.

Total s’empare de Synovia

Le Français s’empare d’un leader français de la production de polypropylène recyclé pour le secteur automobile. Une opération à quelques dizaines de millions d’euros. La société dispose de capacités de 20 000 t/an de polypropylène obtenu à partir de matières recyclées et fournit équipementiers et constructeurs automobiles.  

Mars

Plus de pétrochimie dans l’est de l’Inde

Le gouvernement de l’État d’Odisha vient de donner son aval à Haldi Petrochemicals (HPL) pour un projet 3,6 Mrds €. Au programme : un complexe intégré de raffinage/pétrochimie pour la production de 1,6 Mt/an de paraxylène et de 2,5 Mt/an d’acide téréphtalique purifié. Il sera installé dans le périmètre du nouveau port de Subarnarekha, en cours de construction par Tata Steel avec la province.  

Evonik cède ses méthacrylates

Le groupe allemand a trouvé preneur pour son activité Méthacrylates qui représente un chiffre d'affaires de 1,8 Mrd €, avec 18 sites de production et un effectif de 3 900 personnes. Il s’agit du fonds Advent International qui va mettre sur la table 3 Mrds €. 

Double bingo pour Carling–Saint-Avold

Outre la production de propanediol et d’acide butyrique par Metex Nøøvista pour, la plateforme industrielle Chemesis de Carling-Saint-Avold, en Moselle, accueillera d’ici à 2021 une autre installation industrielle. Le projet est porté par Afyren Neoxy pour la production d’acides organiques biosourcés, à raison de 16 000 t/an.  

Ineos entre sur le marché du dioxyde de titane

Pour un montant de 700 M$, le pétrochimiste Ineos prépare son entrée sur le marché nord-américain du dioxyde de titane. Il profite des réticences de la FTC américaine à autoriser le rachat de Cristal par Tronox. Il se hisserait d’emblée au rang de deuxième producteur de dioxyde de titane d’Amérique du Nord.

Avril

Méga ambition pour l’Arabie Saoudite

L’Arabie Saoudite nous préparait à ce projet depuis l’été 2018. Saudi Aramco s’est finalement emparé de 70 % du capital de Sabic, détenu par le fonds d’investissement public d’Arabie Saoudite (PIF), pour un montant de 69,1 Mrds $. Les 30 % restent cotés à la Bourse de Riyad. Saudi Aramco prévoit aussi d’ouvrir son capital : seuls 5 % du capital pourraient lui rapporter 100 Mrds $.  

Arkema produit du PEKK aux États-Unis

Alors qu’il continue à faire appel à Seqens à Couterne pour la production de PEKK sur le sol français, le groupe Arkema produit désormais en propre. C’est à Mobile, dans l’Alabama, qu’il a choisi d’opérer.

Solvay augmente sa capacité d’hydroquinone à Saint-Fons

Le groupe a dégoulotté l’unité existante, résultat d’un programme d’amélioration continue. L’opération suit une augmentation de capacité dans l’usine de Zhenjiang, en Chine. Saint-Fons est avec Zhenjiang et Baton Rouge (États-Unis), l’une des trois usines du réseau mondial de production d’inhibiteurs de polymérisation de Solvay.

Total veut fermer El Prat

Le groupe envisage de fermer son usine de polystyrène située à El Prat de Llobregat, en Espagne. Le site compterait deux lignes de production de PS d’une capacité combinée de 80 000 t/an, dont l’une doit fermer ses portes d’ici au milieu de l’année et l’autre, d’ici à la fin 2019. Et ce, en raison des conditions difficiles sur le marché du PS.

Projet d’hydrogène vert à Rotterdam

BP, Nouryon et le port de Rotterdam ont uni leurs forces pour étudier l’opportunité de produire jusqu’à 45 000 t/an d’hydrogène vert par électrolyse de l’eau, en utilisant des énergies renouvelables. L’installation serait construite sur la raffinerie de BP à Rotterdam, aux Pays-Bas. Ce serait le plus grand centre du genre en Europe.

Luc Benoit-Cattin, président de France Chimie

À l’occasion de l’Assemblée générale de France Chimie, Luc Benoit-Cattin a été élu pour trois ans à la présidence de l’association professionnelle. Il succède à Pascal Juéry, dont le mandat arrivait à terme.  

Mai

Arkema installe un site de PA 11 à Singapour

Le groupe français installe sa deuxième usine de production de ce polyamide biosourcé sur l’île de Jurong. Le montant de l’investissement est fixé à 300 M€ pour un démarrage en 2022.  

Socomore rachète Mäder Aéro

La filiale de Mäder, spécialisée dans l’aéronautique va permettre à Socomore de compléter sa gamme de[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

« La demande en gel hydroalcoolique s’est accrue d’un facteur 6 à 8 »

« La demande en gel hydroalcoolique s’est accrue d’un facteur 6 à 8 »

Virginie d’Enfert, déléguée générale de l’Afise, nous dresse un état des lieux de la filière française de la détergence et de la désinfection. En cette[…]

Covid-19 : Entretien exclusif avec Christophe Masson, directeur général de Cosmetic Valley

Covid-19 : Entretien exclusif avec Christophe Masson, directeur général de Cosmetic Valley

Covid-19 : La France ne manquera pas d’alcool pour fabriquer du gel hydro-alcoolique

Covid-19 : La France ne manquera pas d’alcool pour fabriquer du gel hydro-alcoolique

Covid-19 : Entretien exclusif avec Pascal Remy, p-dg de SNF

Covid-19 : Entretien exclusif avec Pascal Remy, p-dg de SNF

Plus d'articles