Nous suivre Info chimie

Sahara Petrochemicals et Sipchem discutent d'une fusion

J.C.

Sujets relatifs :

, ,
Sahara Petrochemicals et Sipchem discutent d'une fusion

© Sipchem

Les deux pétrochimistes saoudiens songent à une destinée commune. Sahara Petrochemicals Company et Saudi International Petrochemical Company (Sipchem) ont signé un protocole d'accord non contraignant pour une potentielle fusion. Ce projet avait déjà été évoqué par le passé, dès 2013 (CPH n°658). Selon le protocole d'accord, qui ne préfigure pas d'une finalisation du projet, Sipchem offrirait d'acquérir la totalité des parts détenues par les actionnaires de Sahara Petrochemicals en leur attribuant 0,8356 action Sipchem en échange d'un de leurs titres Sahara. Au final, Sipchem disposerait d'un total d'un peu plus de 733 millions d'actions pour le nouvel ensemble, et ce capital serait détenu à parts égales entre les actionnaires actuels des deux groupes. La conclusion d'un accord définitif est envisageable jusqu'au 28 février 2019, à moins que les deux parties décident de repousser cette échéance. L'objectif des deux pétrochimistes saoudiens est de renforcer leurs portefeuilles et de diversifier leurs matières premières, de doper leur taille et leur compétitivité, d'améliorer l'efficacité et la productivité de leurs actifs, concentrés notamment à Jubail, en Arabie Saoudite, et de constituer une plateforme dotée de ressources financières et en capitaux beaucoup plus performantes.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

La facture s'alourdit encore pour le complexe américain de Sasol

La facture s'alourdit encore pour le complexe américain de Sasol

La finalisation du complexe de Lake Charles en Louisiane du pétrochimiste sud-africain est en vue. Mais plusieurs facteurs pénalisants au cours du quatrième trimestre 2018 ont fait déraper les coûts, portant les[…]

18/02/2019 | PétrochimiePétrochimie
Démarrage danois pour Braskem et Haldor Topsoe

Démarrage danois pour Braskem et Haldor Topsoe

Total soigne sa rentabilité

Total soigne sa rentabilité

Volumes en hausse mais gains en baisse pour ExxonMobil

Volumes en hausse mais gains en baisse pour ExxonMobil

Plus d'articles