Nous suivre Info chimie

Sasol avance sur son projet de vapocraqueur à Lake Charles

J.C.

Sujets relatifs :

, ,
Le chimiste sud-africain progresse sur son projet de construction d'un second vapocraqueur sur son site américain de Lake Charles, en Louisiane.

Sasol vient de placer une commande auprès de l'équipementier japonais Mitsubishi Heavy Industries Compressor Corporation (MCO) pour l'achat des principaux trains de compression d'éthylène pour ce vapocraqueur sur base éthane d'une capacité de 1,5 million de tonnes par an. Sasol a par ailleurs dévoilé qu'il avait sélectionné un procédé (Unipol) d'ExxonMobil pour la production de polyéthylène basse densité et basse densité linéaire pour ce projet. Ce qui préfigure des unités de polyéthylène en aval du vapocraqueur alors que Sasol n'avait pas encore précisé les unités aval prévues sur le site. Chemical Week avance une unité de polyéthylène d'une capacité de 450 000 t/an, ce que n'a pas pu nous confirmer le groupe sud-africain. A Lake Charles, Sasol prévoit des investissements de 5 à 7 milliards de dollars pour les futurs développements du site, qui seraient opérationnels à l'horizon 2017. 

 

Les productions chimiques de Sasol, en millions de tonnes, sur l’exercice 2011-2012*.

Source : Sasol

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

« Sans masques ni barrières », le Village de la Chimie a été fidèle au rendez-vous, le 12 mars dernier, malgré la crise du Covid-19. À l’initiative de France Chimie[…]

26/03/2021 | ChimieEdito Hebdo
France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

Résultats : Bayer se maintient en 2020

Résultats : Bayer se maintient en 2020

Hydrogène : Air Liquide et Siemens créent un écosystème européen

Hydrogène : Air Liquide et Siemens créent un écosystème européen

Plus d'articles