Nous suivre Info chimie

Satorp démarre sa gigantesque plateforme de Jubail

Julien Cottineau

Sujets relatifs :

, ,
Satorp démarre sa gigantesque plateforme de Jubail

Le complexe raffinage-chimie site de Satorp à Jubail

© LABELLE MICHEL/TOTAL

La coentreprise entre Saudi Aramco et Total procède actuellement au démarrage des unités de sa plateforme de raffinage et d'aromatiques en Arabie Saoudite. La concrétisation de ce projet intervient à l'heure où Total voit la rentabilité de sa division Raffinage-Chimie s'améliorer.

« Un des plus grands projets actuels de Total dans le domaine des aromatiques » Un peu plus de trois ans après le début des travaux de construction, en avril 2010, ce projet d'environ 10 milliards de dollars entre en activité. Satorp procède depuis plusieurs semaines au démarrage progressif des diverses unités de sa gigantesque plateforme de Jubail, en Arabie Saoudite. Laquelle s'étend sur 500 hectares, l'équivalent de 700 terrains de football. La coentreprise détenue par le Saoudien Saudi Aramco (62,5 % du capital) et par le groupe Total (37,5 %) programme que la pleine mise en service sera atteinte d'ici la fin de l'année, la taille et la complexité du site nécessitant des opérations de démarrage s'étalant sur plusieurs mois. Capable de traiter 400 000 barils par jour, soit 20 millions de tonnes par an, la vaste plateforme de Satorp, plus grande raffinerie mondiale de Total, a déjà commencé les expéditions de produits raffinés, avec notamment du fuel et du diesel produits commercialement depuis le 13 septembre. Alimentée en brut lourd en provenance de champs saoudiens voisins du site, la plateforme comprend également un complexe d'aromatiques intégré. Complexe qui permet à Saudi Aramco et Total de disposer de capacités installées de 700 000 t/an de paraxylène et d'une unité d'extraction de benzène de 145 000 t/an. Une unité de 200 000 t/an de propylène est également intégrée au sein de la plateforme. Ces unités seront parmi les dernières à démarrer, et devraient donc entrer en service fin 2013.

Il s'agit d'un des plus grands projets actuels de Total dans le domaine des aromatiques. Dans le cadre de sa coentreprise à parts égales avec Samsung, le géant français travaille aussi sur un projet colossal. Il est prévu qu'en septembre 2014 soit mis en service sur le site de Samsung Total Petrochemicals à Daesan, en Corée du Sud, un second complexe d'aromatiques, doté de capacités de 1 Mt/an de paraxylène et de 420 000 t/an de benzène.

La rentabilité s'améliore pour Total

Le démarrage de la plateforme de Satorp intervient au moment où la division Raffinage-Chimie de Total améliore sa rentabilité. Elle est en phase avec les objectifs fixés, a déclaré le groupe, le 23 septembre, lors d'une présentation financière à Londres (Royaume-Uni). « La restructuration en cours commence à porter ses fruits et la rentabilité se rapproche de l'objectif de 13 %, fixé à horizon 2015 dans l'environnement de 2010 », indique Total. En début d'année, lors de son bilan annuel, le groupe avait affiché une rentabilité des capitaux employés moyens (ROACE) déjà en progression, passée de 5,1 % à 8,8 % entre 2011 et 2012.

Si les projets à l'international vont bon train pour les activités chimiques du groupe, l'heure est surtout à l'adaptation à la demande en Europe. Dernièrement, c'est la prochaine transformation de la plateforme de Carling (Moselle) qui a été annoncée, avec la fermeture du dernier vapocraqueur et des investissements de 160 millions d'euros pour reconvertir le site vers des polyoléfines plus avancés et des spécialités

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Polyamide 6 : Lanxess recycle le verre

Polyamide 6 : Lanxess recycle le verre

  Le chimiste de spécialités Lanxess a présenté sa nouvelle gamme de produits Durethan Eco à partir de fibre de verre usagée. La société, dont l’objectif est de rendre les[…]

01/07/2020 | PolyamideChimie
Recyclage : Agilyx et TechnipFMC collaborent sur le polystyrène

Recyclage : Agilyx et TechnipFMC collaborent sur le polystyrène

Recyclage : BASF veut valoriser les matelas

Recyclage : BASF veut valoriser les matelas

Peroxydes organiques : Nouryon finalise son expansion au Brésil

Peroxydes organiques : Nouryon finalise son expansion au Brésil

  • Nous suivre