Nous suivre Info chimie

Saudi Aramco engrange les projets et se concentre sur l'acquisition de Sabic

J.C.

Sujets relatifs :

, ,
Saudi Aramco engrange les projets et se concentre sur l'acquisition de Sabic

© Saudi Aramco

Le géant saoudien a empilé les annonces lors du Forum international d'investissement à Riyadh, en Arabie Saoudite. Saudi Aramco y a signé 15 protocoles d'accords avec des partenaires internationaux pour une valeur de plus de 34 milliards de dollars ! Certains étaient déjà connus, comme celui conclu avec Total pour un nouveau complexe pétrochimique à Jubail (CPH n°860). Dans le domaine de la chimie, Saudi Aramco réfléchit avec l'indien Gumpro pour investir dans la production de spécialités chimiques pour le forage. Avec le Chinois Norinco, il étudie des investissements dans le raffinage et la chimie. Enfin, avec le Saoudien Acwa Power et l'Américain Air Products il envisage un projet de gazéification sur sa raffinerie de Jazan, en Arabie Saoudite.

18 mois pour prendre le contrôle de Sabic

En dehors de ces projets, Saudi Aramco se concentre sur la possible prise de contrôle de son compatriote Sabic. Le groupe avait fait part, cet été, d'un intérêt pour le géant pétrochimique saoudien et entamé des discussions avec le Public Investment Fund, le fonds souverain saoudien qui détient 70 % du capital de Sabic, le solde étant coté en Bourse. Selon Chemical Week, Saudi Aramco s'active toujours pour acquérir ces 70 % de Sabic et une finalisation ne serait pas attendue avant 18 mois. En parallèle, une ouverture du capital de Saudi Aramco, une gigantesque opération financière qui tarde à se concrétiser, serait toujours d'actualité mais repoussée à 2021.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Edito : L’Inde met le cap sur la pétrochimie

Edito : L’Inde met le cap sur la pétrochimie

L’essor de la mobilité électrique n’est pas une bonne nouvelle pour les groupes pétroliers traditionnels qui ne sont pas encore suffisamment positionnés en aval dans la chaîne de valeur,[…]

09/09/2019 | Pétrochimie
Edito : Le vapocraquage veut passer à l’électrique

Edito : Le vapocraquage veut passer à l’électrique

Indonésie : Chandra Asri étudie des opportunités avec Mubadala et OMV en pétrochimie

Indonésie : Chandra Asri étudie des opportunités avec Mubadala et OMV en pétrochimie

HDPE : LyondellBasell retarde le démarrage de son unité texane de La Porte

HDPE : LyondellBasell retarde le démarrage de son unité texane de La Porte

Plus d'articles