Nous suivre Info chimie

Sel/Accord dans la conflit des Salins du Midi

Sujets relatifs :


Un accord a été signé le 14 septembre entre la direction du site de Salin-de-Giraud, du groupe des Salins du Midi, et les syndicats (CGT et CGC) des salariés. Selon cet accord, les 41 suppressions d'emploi (sur 200 salariés) requises par la direction ne se traduiront par aucun licenciement, mais feront l'objet de départs en pré-retraite et de mutations internes. Le texte prévoit aussi une réduction du temps de travail à 34 heures hebdomadaires, payées 36,5 heures environ, ainsi que l'annualisation sur la base de la semaine de six jours avec révision chaque année en fonction des résultats de la société. Le personnel, en grève depuis le 26 août (CH n°16, p.4), a repris le travail. Selon la direction, 100000tonnes de sel ont été perdus depuis cette date. Les Salins du Midi, rachetés l'an dernier par le géant du sel américain Morton, avaient annoncé au printemps la mise en place d'un plan social pour satisfaire son principal client: Elf Atochem qui absorbe 40% de la production de sel du site destiné à la chimie, réclame une réduction de 20% de ses tarifs, de l'ordre de 12,5millions de francs. Le site de Salin-de-Giraud produit 800000tonnes de sel de qualité chimie par an. Celui d'Aigues-Mortes emploie 300 personnes et produit 440000tonnes de sel alimentaire. Les Salins du Midi (1600 salariés) affichent un bénéfice de 75millions de francs et un chiffre d'affaires de 1,5milliard de F en 1997. n

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

En fusionnant leurs activités dans le domaine des styréniques, BASF et Ineos font émerger le nouveau numéro 1 mondial. Il évoluera sous le nom de Styrolution.On ne voit pas tous les jours émerger un « player » de plus de 5 milliards d'euros de[…]

01/12/2010 | Pétrochimie
Indorama, leader mondial du PET

Indorama, leader mondial du PET

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Plus d'articles