Nous suivre Info chimie

Sel/Naissance d'une co-entreprise entre Solvay et Kali und Salz

Sujets relatifs :


Solvay et Kali und Salz (né de la fusion des activités potasse et sel de BASF et de son concurrent est-allemand) ont finalisé leurs négociations entamées il y a plus d'un an (Chimie hebdo n°107, p.6) et annoncé la création d'un joint-venture dans le sel. Cet accord doit encore être notifié aux autorités de la concurrence. Kali und Salz (K+S) détiendra 62 % du capital de la nouvelle société dénommée Esco (European Salt Company) et Solvay en possèdera 38 %. Installée à Hanovre, elle devrait être commercialement opérationnelle à partir du 1er janvier 2002. Esco produira environ 5 millions de tonnes de sel par an en Allemagne, aux Pays-Bas, en France et au Portugal. Elle emploiera 1 400 personnes et son chiffre d'affaires annuel devrait s'élever à quelque 300 Meuros. Les deux partenaires apportent à la co-entreprise leur production de sel destinée aux clients externes. Les activités que K+S transfère à la co-entreprise comprennent le marketing, la vente et la distribution ainsi que ses sites de production de Bernburg, de Grasleben (Allemagne) et de Harlingen (Pays-Bas). Solvay apporte son site allemand de Borth am Niederrhein ainsi que des activités en Belgique, France, Portugal et Espagne. Solvay conserve les activités de production de sel qu'il destine à un usage captif dans ses soudières et ses électrolyses (soit environ 85 % de sa production). L'objectif essentiel d'Esco, expliquent les deux partenaires, " est de fournir au marché une gamme complète de produits en s'appuyant sur une structure efficace qui est aisée à mettre en place dans le cadre d'une nouvelle entreprise ainsi que sur des sites de production bien situés, tant du point de vue logistique que de la proximité des clients ". K+S, dont BASF a cédé environ 75 % à des investisseurs institutionnels, se recentre ainsi sur les engrais. Deuxième fournisseur en Europe, il compte parmi les leaders mondiaux de la potasse avec 14 % du marché. Le groupe s'est récemment renforcé en reprenant les engrais Compo (engrais et fertilisants destinés au grand public et aux professionnels de l'horticulture) de BASF ainsi que le marketing et la vente de la totalité des engrais de BASF qui conserve en revanche les activités de production (Chimie hebdo n° 59, p.5).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Reliance Industries devrait débourser 10 milliards de dollars (7,4 Mrds €) dans les 3-4 prochaines années pour ses projets pétrochimiques en Inde, selon Chemical Week. De nombreux projets seraient à l'étude, dont un complexe de production[…]

01/12/2010 | Pétrochimie
Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

Indorama, leader mondial du PET

Indorama, leader mondial du PET

Plus d'articles