Nous suivre Info chimie

abonné

Seqens, Lesaffre, M2i, Seppic, InnovaFeed… les premiers lauréats de « France relance » dévoilés

Sylvie Latieule

Sujets relatifs :

, ,
Seqens, Lesaffre, M2i, Seppic, InnovaFeed… les premiers lauréats de « France relance » dévoilés

Source DGE/DTI/Bpifrance

© France relance

Focus sur neuf lauréats dans la chimie pharma, la chimie verte et la nutrition santé, parmi les 31 lauréats retenus par le plan « France Relance ».

C’est un des premiers succès du programme « France Relance » : la publication de 31 projets lauréats qui vont permettre de relocaliser des maillons manquants des chaînes de production stratégiques ou de prendre un temps d’avance en localisation d’activités d’avenir pour la France. Sur les 35 milliards d’euros de « France Relance », 600 M€ vont soutenir plus précisément cette ambition, auxquels il convient d’ajouter 120 M€ d’un appel à manifestation d’intérêt (AMI) spécifiquement dédié à la résilience sanitaire, pour atteindre un total de 720 M€. Cinq secteurs stratégiques ont été retenus dont la santé, incluant la chimie pharmaceutique, l’agroalimentaire, l’électronique, les intrants essentiels et la 5G. Ce jeudi 19 novembre 2020, le gouvernement a ainsi annoncé qu’une première enveloppe de 140 M€ allait être allouée à 31 projets qui mobiliseront un investissement total de 680 M€, avec 1 800 emplois créés et 4 200 emplois confortés.

Un volume d’investissement de 65 M€ en chimie pharmaceutique pour Seqens

Parmi les premiers bénéficiaires, on retrouve la société de chimie fine Seqens qui fait état de cinq projets, représentant un montant total de 65 M€. Dans le détail, la société prévoit d’investir dans un nouvel atelier de production de principes actifs high potent sur le site d’Aramon (30), dédié en priorité à la production d’antiviraux et d’anticancéreux en utilisant des technologies innovantes de confinement. Le deuxième projet vise à sécuriser et relocaliser sur le territoire français des intermédiaires de synthèse et des principes actifs de douze médicaments qui ont connu de fortes tensions pendant la crise sanitaire. Ce projet comprendra : l’augmentation de la capacité de R&D du Seqens’Lab de Porcheville (78), celle de l’innovation procédé dans la chimie des micro-réacteurs et la flow chemistry, en pilote à Porcheville et en phase d’industrialisation à Couterne (61), et la modernisation et l’augmentation de capacités polyvalentes, à Bourgoin-Jallieu (38) et Limay (78). « Ces projets créeront entre 80 et 100 emplois », annonce Seqens. « Le groupe Seqens est fier de pouvoir participer au maintien et au développement en France de productions essentielles pour sécuriser les chaînes d’approvisionnement de médicaments critiques pour notre pays. (…) Le soutien apporté par l’État est une condition nécessaire pour garantir le déploiement rapide de ces projets stratégiques pour notre groupe, pour nos clients et nos partenaires et pour participer ainsi à renforcer la souveraineté sanitaire française et européenne », a commenté Pierre Luzeau, président de Seqens.

Novapex : une deuxième unité d’IPA à Roussillon

En parallèle, Novapex, filiale du groupe Seqens, envisage de construire une nouvelle unité d'acétate[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Industrialisation : Solvay et Axel’One lancent le projet AdChem4

Industrialisation : Solvay et Axel’One lancent le projet AdChem4

Le 26 novembre 2020, le chimiste belge Solvay et la plateforme d’innovation Axel’One ont officialisé le début du programme AdChem4. Visant à favoriser l’industrialisation de start-up et de la filière[…]

01/12/2020 | MatériauxAxelera
[Édito] : Le CIR à double tranchant ?

[Édito] : Le CIR à double tranchant ?

Firmenich développe des parfums grâce à l’IA

Firmenich développe des parfums grâce à l’IA

Le palmarès des Prix Pierre Potier 2020 dévoilé

Le palmarès des Prix Pierre Potier 2020 dévoilé

Plus d'articles