Nous suivre Info chimie

Shell démarre son vapocraqueur à Singapour

J.C.

Sujets relatifs :

, ,
Shell démarre son vapocraqueur à Singapour

© Shell

Trois mois après le démarrage de l'unité de mono-éthylène-glycol (MEG) en décembre dernier (CPH n°487), Shell a démarré son vapocraqueur d'éthylène sur son complexe Shell Eastern Petrochemicals Complex (SEPC) à Pulau Bukom, sur l'île de Bukom, à Singapour. Le complexe dispose de capacités de 800 000 tonnes par an d'éthylène, de 450 t/an de propylène et de 230 000 t/an de benzène. Plus aval, les productions d'éthylène permettront d'alimenter l'unité de MEG (750 000 t/an), implantée sur l'île voisine de Jurong et reliée directement par pipeline. Ce complexe intégré à la raffinerie de Pulau Bukom, est prévu pour disposer d'une certaine flexibilité en termes de matières premières puisqu'il pourra être alimenté soit en gaz de pétrole liquéfié soit en hydrocarbure liquide. Shell aura finalisé intégralement son complexe intégré, son plus important au monde, dans les tous prochains mois, avec la mise en service de sa dernière unité dédiée à l'extraction de butadiène (155 000 t/an).

 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Glyphosate : Bayer vers un accord dans l’affaire du Roundup

Glyphosate : Bayer vers un accord dans l’affaire du Roundup

Le géant allemand Bayer confirme progresser dans le règlement du litige américain autour du glyphosate. La société allemande aurait pour l’instant conclu des accords verbaux pour un montant de 10[…]

28/05/2020 | PhytosanitairesChimie
Total et PureCycle Technologies scellent un partenariat stratégique

Total et PureCycle Technologies scellent un partenariat stratégique

Polyéthylène : Borealis stoppe un projet au Kazakhstan

Polyéthylène : Borealis stoppe un projet au Kazakhstan

Le complexe pétrochimique d’Erdemoglu Holding autorisé

Le complexe pétrochimique d’Erdemoglu Holding autorisé

Plus d'articles