Nous suivre Info chimie

Shell et CNOOC pourraient encore renforcer leur complexe chinois

J.C.

Sujets relatifs :

, ,
Shell et CNOOC pourraient encore renforcer leur complexe chinois

LOCATION USA, YEAR 2010, ASSIGNMENT 227/10

© Kent Smith - Shell International

Le groupe Shell et son partenaire China National Offshore Oil Corporation (CNOOC) ont signé un protocole d'accord, le 16 octobre, dans l'éventualité de renforcer leur collaboration à Nanhai, en Chine, a annoncé Shell, le 24 octobre. À ce stade les projets ne sont pas encore dévoilés. Les deux partenaires examineront leur collaboration actuelle et le possible développement d'unités de production pétrochimique sur leur complexe de Nanhai, près de Huizhou. Leur objectif est d'en faire un site intégré de classe mondiale disposant d'une vraie échelle et d'une réelle compétitivité. Shell et CNOOC avait inauguré au printemps des extensions, notamment le démarrage d'un second vapocraqueur, permettant au complexe d'atteindre des capacités de 1,2 million de tonnes par an d'éthylène (CPH n°842). La nouvelle unité de styrène monomère et d'oxyde de propylène (SMPO), qui devrait être la plus grande en Chine, devrait démarrer très bientôt, a précisé Shell.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Une mise en Bourse d’Aramco à partir du 17 novembre

Une mise en Bourse d’Aramco à partir du 17 novembre

  Le géant pétrolier saoudien Aramco vient de publier sur son site Internet un document de 658 pages en préambule de la mise en Bourse d’une partie de son capital. On y trouve moult détails sur la[…]

16/11/2019 | Pétrochimie
Edito : L’Inde met le cap sur la pétrochimie

Edito : L’Inde met le cap sur la pétrochimie

Edito : Le vapocraquage veut passer à l’électrique

Edito : Le vapocraquage veut passer à l’électrique

Indonésie : Chandra Asri étudie des opportunités avec Mubadala et OMV en pétrochimie

Indonésie : Chandra Asri étudie des opportunités avec Mubadala et OMV en pétrochimie

Plus d'articles