Nous suivre Info chimie

Shell et QP envisagent un complexe au Qatar

J.C

Sujets relatifs :

, ,

Qatar Petroleum (QP) et Shell Chemicals ont signé fin décembre un protocole d'accord pour étudier un projet de complexe pétrochimique à Ras Laffan. Cette ville industrielle au nord du Qatar pourrait héberger d'ici à 2016 un nouveau vapocraqueur sur base éthane, essentiellement destiné à alimenter une unité de monoéthylène glycol (MEG) d'une capacité de 1,5 million de tonnes par an. Au total, le projet global prévoit d'obtenir plus de 2 Mt/an de produits dérivés d'oléfines. Selon les médias locaux, QP estime que l'investissement nécessaire représenterait environ 6 milliards de dollars (4,5 Mrds €). Aucun des deux partenaires n'a en revanche évoqué la participation de chacun dans cette coentreprise potentielle. Il s'agirait du premier complexe pétrochimique pour Shell au Qatar.

Le groupe compte déjà parmi les plus importants investisseurs étrangers dans le pays via ses participations dans deux projets gaziers majeurs à Ras Laffan et toujours aux côtés de QP. Le petit émirat trouverait aussi dans un tel projet de quoi diversifier ses productions pétrochimiques. Produire au Qatar du MEG, principalement utilisé pour les productions de polyester mais aussi pour la fabrication de solvants ou encore de produits dégivrants, serait une première. L'annonce du projet est intervenue moins d'un an après l'engagement initial de QP avec ExxonMobil pour la construction d'un vapocraqueur à Ras Laffan (CPH n°492). Depuis l'été 2010 et les rumeurs persistantes du retrait du groupe américain de ce projet, des concurrents directs comme Total Petrochemicals et Shell avaient repris de plus belle leurs négociations séparées avec QP (CPH n°530 et 532). Pour l'heure, il semble que tout demeure encore à l'état de projet.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

BASF augmente ses capacités d’esters synthétiques en Chine

BASF augmente ses capacités d’esters synthétiques en Chine

Le géant allemand de la chimie BASF a fait part de son intention d’augmenter ses capacités de production d’esters synthétiques pour lubrifiants sur son site de Jinshan, en Chine. Afin de faire face à la[…]

12/10/2020 | EstersChimie
BASF réaligne sa division Global Business Services

BASF réaligne sa division Global Business Services

Recyclage chimique : BASF investit dans Pyrum

Recyclage chimique : BASF investit dans Pyrum

Urée : BFI respecte son calendrier pour la construction de son usine

Urée : BFI respecte son calendrier pour la construction de son usine

Plus d'articles