Nous suivre Info chimie

Shell pourrait construire un complexe en Irak

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Le ministre irakien de l'Industrie, Nasser Al-Esawi, a annoncé la signature un protocole d'accord avec le groupe Shell pour la possible construction d'un vaste complexe pétrochimique en Irak, rapporte la presse internationale. Baptisé Nibras, ce complexe pourrait être implanté dans la région de Bassorah, dans le sud-est du pays. Il serait question d'un investissement potentiel de 11 milliards de dollars (9,7 Mrds €), ce que Shell n'a pas confirmé, se limitant à reconnaître la signature le 28 janvier de ce protocole d'accord avec le gouvernement irakien. Les détails n'ont pas été rendus publics. Le complexe pourrait être de taille mondiale, comprenant un vapocraqueur sur base éthane et des unités de dérivés. La mise en service ne serait pas entrevue avant cinq ou six ans. Shell n'avait pas caché ces dernières années avoir des vues sur l'Irak, tout comme certains de ses concurrents, à l'image de Total et Chevron Phillips. Dès 2012, Shell avait d'ailleurs signé un protocole d'entente avec le gouvernement irakien sur ce sujet de complexe pétrochimique. Dans la région, le groupe vient d'abandonner un gigantesque projet pétrochimique au Qatar avec Qatar Petroleum (QP).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Polariseurs LCD : LG Chem conclut un accord avec Shanshan

Polariseurs LCD : LG Chem conclut un accord avec Shanshan

  Le groupe coréen LG Chem a annoncé la signature d’un contrat conditionnel avec la société chinoise Ningbo Shanshan. Cet accord porte sur la vente d’une partie de l’activité de[…]

Accident industriel : LG Polymers India sommé d’évacuer son stock de styrène

Accident industriel : LG Polymers India sommé d’évacuer son stock de styrène

Fuite de gaz sur le site de LG Polymers India

Fuite de gaz sur le site de LG Polymers India

Empreinte environnementale : Total vise la neutralité carbone pour 2050

Empreinte environnementale : Total vise la neutralité carbone pour 2050

Plus d'articles