Nous suivre Info chimie

Shell pourrait muscler ses capacités américaines

J.C.

Sujets relatifs :

, ,
Shell pourrait muscler  ses capacités américaines

Le complexe de Shell Chemicals à Geismar

© Shell Chemicals

Shell Chemicals réfléchit à renforcer ses capacités de production d'alpha-oléfines linéaires.

Le groupe étudie actuellement la possibilité de construire une unité de taille mondiale sur son site pétrochimique de Geismar, en Louisiane. Selon un porte-parole, les capacités envisagées sont de 350 tonnes par an. Ni le calendrier ni le montant évalué du projet n'ont été détaillés. Shell Chemicals dispose aujourd'hui à Geismar de capacités totales de 920 000 t/an d'alpha-oléfines linéaires, réparties en trois unités distinctes. L'objectif du projet serait double. D'un côté, ce serait l'occasion de profiter de l'éthane bon marché issu des gaz de schiste pour produire à moindres coûts. De l'autre, cela permettrait au groupe de mieux répondre à la demande en alpha-oléfines linéaires pour les marchés des lubrifiants et des additifs pour lubrifiants de haute technologie, des co-monomères du polyéthylène, des tensio-actifs et des fluides de forage off-shore.

Ce projet vient s'ajouter à tous ceux que Shell a déjà annoncés ou envisagés pour mieux tirer bénéfice de la révolution des gaz de schiste en Amérique du Nord. En premier lieu, celui d'un cinquième vapocraqueur aux États-Unis, lequel serait implanté en Pennsylvanie et adossé, en aval, à des unités, inédites pour Shell en Amérique du Nord, de polyéthylène (CPH n°586). Dans le domaine des alpha-oléfines linéaires, en plus des capacités de Geismar, Shell Chemicals détient des unités sur son site pétrochimique de Stanlow, au Royaume-Uni. Le groupe projette par ailleurs de construire une unité de 300 000 t/an au sein du futur complexe pétrochimique au Qatar, dossier sur lequel il œuvre aux côtés de Qatar Petroleum.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Commerce chimique : « Nos entreprises se sont préparées à un éventuel Brexit »

Commerce chimique : « Nos entreprises se sont préparées à un éventuel Brexit »

L'année 2018 a été marquée par de lourds investissements dans le cadre de la troisième échéance de Reach et de nombreuses démarches administratives en prévision d'un[…]

01/06/2019 | ChimieENTRETIEN
Le rôle crucial de l'industrie chimique quantifié aux quatre coins du monde

Le rôle crucial de l'industrie chimique quantifié aux quatre coins du monde

Signature d'un nouveau contrat de filière chimie et matériaux

Signature d'un nouveau contrat de filière chimie et matériaux

La chimie allemande au ralenti

La chimie allemande au ralenti

Plus d'articles