Nous suivre Info chimie

Shell se retire de coentreprises en Asie

J.C..

Sujets relatifs :

, ,

Le groupe Shell a amorcé son désengagement dans deux coentreprises en Asie. Le 7 août, le groupe a annoncé avoir cédé 75 % de ses parts dans l'entreprise Tongyi Lubricants, basée en Chine. Ces 75 % ont été repris par le groupe chinois Huo, spécialiste des lubrifiants qui était déjà présent dans la coentreprise, et par l'Américain Carlyle. La transaction, dont les détails financiers n'ont pas été divulgués, devrait se finaliser fin 2015 ou début 2016. Shell explique son retrait par sa volonté de se concentrer sur un nombre restreint d'actifs dans ce domaine. En juin dernier, Shell dispose d'ailleurs d'une unité neuve de formulation de lubrifiants à Tianjin, dotée de capacités de 330 millions de litres par an.

La seconde opération concerne le Japon, où Shell a cédé 33,24 % du capital de la coentreprise Showa Shell Sekiyu (raffinage et aromatiques) à Idemitsu Kosan, pour un total de 169 milliards de yens (1,2 Mrd €). Le groupe Shell ne conservera que 1,8 % du capital de cette coentreprise avec Showa Oil. Des rumeurs sur cette transaction, prévue pour être finalisée en 2016, avaient surgi dès le début d'année. Là encore, Shell explique son retrait par la volonté de se recentrer sur moins d'actifs mais compétitifs.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Covestro vend sa branche européenne de feuilles de polycarbonate

Covestro vend sa branche européenne de feuilles de polycarbonate

L’entreprise allemande spécialisée dans les polymères Covestro a annoncé, le 16 septembre 2019, qu’elle se séparait de l’intégralité de sa branche européenne de feuilles[…]

Film de polyester : Mitsubishi Chemical va augmenter sa production

Film de polyester : Mitsubishi Chemical va augmenter sa production

Maire Tecnimont signe un contrat d’ingénierie en Egypte

Maire Tecnimont signe un contrat d’ingénierie en Egypte

L’attaque des sites de Saudi Aramco impacte gravement la production de produits pétrochimiques

L’attaque des sites de Saudi Aramco impacte gravement la production de produits pétrochimiques

Plus d'articles