Nous suivre Info chimie

Sherwin-Williams acquiert Comex pour 2,34 Mrds $

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

Le spécialiste américain des peintures et revêtements a mis sur la table la colossale somme de 2,34 milliards de dollars (1,8 Mrd €) pour reprendre son homologue mexicain Consorcio Comex. Fondé en 1952, Comex est basé à Mexico. Le groupe est présent en Amérique latine et en Amérique du Nord. Il opère 8 sites de production au Mexique, 5 aux États-Unis et 3 au Canada. Il y fabrique une variété de peintures décoratives et de revêtements industriels, de protection et de spécialité. Il dispose également de nombreux points de ventes pour ses peintures et revêtements dans ces trois pays. En 2011, Comex a enregistré un chiffre d'affaires d'1,4 Mrd $. Il emploie actuellement plus de 7 200 salariés. De son côté, Sherwin-Williams a généré des ventes de 8,8 Mrds $ en 2011 pour un effectif de 33 000 personnes. Le siège social du groupe se situe à Cleveland, dans l'Ohio. « Cette transaction va accroître de façon significative notre présence sur des marchés où notre nombre de points de vente est réduit. Elle s'inscrit dans notre stratégie de croissance de l'activité peintures décoratives aux Amériques », se réjouit Christopher Connor, p-dg de Sherwin-Williams. La finalisation de l'opération reste soumise à certaines conditions usuelles.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Commerce chimique : « Nos entreprises se sont préparées à un éventuel Brexit »

Commerce chimique : « Nos entreprises se sont préparées à un éventuel Brexit »

L'année 2018 a été marquée par de lourds investissements dans le cadre de la troisième échéance de Reach et de nombreuses démarches administratives en prévision d'un[…]

01/06/2019 | ChimieENTRETIEN
Le rôle crucial de l'industrie chimique quantifié aux quatre coins du monde

Le rôle crucial de l'industrie chimique quantifié aux quatre coins du monde

Signature d'un nouveau contrat de filière chimie et matériaux

Signature d'un nouveau contrat de filière chimie et matériaux

La chimie allemande au ralenti

La chimie allemande au ralenti

Plus d'articles