Nous suivre Info chimie

Shintech augmente encore ses capacités de PVC aux États-Unis

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Le projet s'élève à 1,49 milliard de dollars (environ 1,28 Mrd €). Via sa filiale américaine Shintech, le groupe japonais Shin-Etsu Chemical continue d'investir massivement aux États-Unis dans le domaine du polychlorure de vinyle (PVC). Shintech va ainsi se lancer dans la construction d'unités additionnelles sur son complexe de Plaquemine, en Louisiane. Le projet porte sur des capacités supplémentaires de 860 000 tonnes par an de chlorure de vinyle monomère (VCM) et de 660 000 t/an de soude caustique. La première phase devrait permettre d'ajouter des capacités de 290 000 t/an de PVC et de 270 000 t/an, de soude caustique. Les unités devraient être mises en service, d'ici à fin 2020. Après cette première phase d'extension, les capacités du complexe de Plaquemine devraient atteindre 3,24 Mt/an de PVC et 1,57 Mt/an de soude caustique. Shin-Etsu indique que ce projet lui permettra de mieux répondre à l'accroissement de la demande mondiale en PVC, et que ce complexe américain lui offre un avantage compétitif certain grâce à l'abondance d'éthylène bon marché, issu des gaz de schiste sur le sol américain. D'ailleurs Shintech va renforcer sous peu l'intégration de son site grâce à la finalisation d'un vapocraqueur d'une capacité de 500 000 t/an d'éthylène. Engagé en 2015, ce projet devrait être finalisé en fin d'année. Selon Chemical Week, la mise en service du vapocraqueur devrait intervenir début 2019.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Ercros augmente de 17 % ses capacités en Espagne

Ercros augmente de 17 % ses capacités en Espagne

L'usine Ercros de Tortosa en Espagne a lancé ses augmentations de capacité de production de polyols pour répondre à la demande croissante du marché. Les polyols fabriqués sont le[…]

18/03/2019 | Chimie de base Chimie
Borouge choisit des ingénieries pour son 4e craqueur de Ruwais

Borouge choisit des ingénieries pour son 4e craqueur de Ruwais

Edito : Plus de pétrochimie dans l'est de l'Inde

Edito : Plus de pétrochimie dans l'est de l'Inde

Ergosup lève 11 millions d'euros

Ergosup lève 11 millions d'euros

Plus d'articles